Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"Nous avons désigné Geffry Salmon pour me remplacer"



"Et pour continuer le travail du gouvernement, nous avons décidé que Teura sera présidente de l’Assemblée, si nous gagnons les élections bien évidemment", a aussi dit Gaston Flosse.
"Et pour continuer le travail du gouvernement, nous avons décidé que Teura sera présidente de l’Assemblée, si nous gagnons les élections bien évidemment", a aussi dit Gaston Flosse.
ARUE, 22 mars 2018 - Le Tahoera’a Huiraatira a tenu un grand conseil de crise jeudi soir à la suite de la confirmation de l’inéligibilité de son leader, Gaston Flosse.

Geffry Salmon, le "compagnon de longue date", mènera la liste orange pour les Territoriales "parce que je sais que lui ne me trahira pas ; parce que lui ne me flanquera pas un coup de poignard dans le dos, comme l'a fait Édouard Fritch", a piqué le vieux bretteur de la politique.

L’inéligibilité de son leader confirmée le matin-même jusqu’en juillet 2019, le Tahoera’a Huiraatira a tenu jeudi ce grand conseil avec, selon l’estimation du parti, 350 cadres militants.

Disqualifié pour le scrutin du 22 avril prochain, Gaston Flosse place Geffry Salmon à la tête de la liste orange pour les Territoriales, et lui confie les plus hautes responsabilités en cas de victoire du Tahoera’a. Mais d'abord, Teura Iriti serait élue au perchoir de l’assemblée.

A bientôt 87 ans, le leader autonomiste a surtout amplement critiqué, jeudi, sur le ton de la "colère", la décision de justice qui le prive de droits civiques pendant 16 mois encore. Il esquisse cependant la possibilité d'un recours susceptible de causer un nouveau rebondissement judiciaire, en faveur de sa citoyenneté. Possibilité déjà évoquée sans plus de précisions par son avocat, contacté dans la matinée.

Faute de retournement judiciaire, en cas de victoire orange la présidence serait assurée par intérim jusqu'à fin 2019 par Geffry Salmon. Puis une demande de dissolution de l'assemblée serait faite auprès de l'Etat pour de nouvelles élections territoriales auxquelles Gaston Flosse pourrait être candidat à l'aube de ses 90 ans.

Pour le Tahoera’a, le temps fort de la campagne pour les Territoriales est voulu ce samedi au parc Expo de Mamao. Le Vieux Lion annonce 9 000 personnes à son congrès pour exciter la motivation de ses troupes : "Le premier tour des élections ce n’est pas le 22 avril, c’est le 24 mars, avec le congrès".

La Cour de cassation rejette votre pourvoi et confirme votre inéligibilité jusqu’en juillet 2019. Avez-vous été surpris par cette décision définitive ?
Gaston Flosse : Je suis en colère de voir qu’en France, les mêmes tripatouillages, les mêmes magouilles se reproduisent comme ici, chez nous. Je pensais que la Cour de cassation allait s’élever au-dessus de tous ces pe'ape'a politiques et allait juger selon le droit. Mon avocat m’écrit qu’il n’a même pas été question des moyens qu’il a exposés devant la cour. Bref, c’est vraiment, je vous assure, avec beaucoup de colère que j’accueille cette décision. Je m’y attendais un peu : mais je n’y croyais pas. Or aujourd’hui il faut se rendre à la réalité des choses. Je dois rencontrer mon avocat demain. Tous les dés ne sont pas jetés. Nous aurons d’autres moyens. Nous en discuterons demain avec Me Quinquis. Et nous verrons s’il est opportun de le faire ou pas.

En attendant, c’est la première élection d’ampleur territoriale à laquelle vous ne pourrez pas vous présenter depuis 35 ans, cette année. C’est une déception pour vous ?
Gaston Flosse : Je suis surtout en colère. Dites-moi, s’il y a une justice dans ce pays, dites-moi comment Gaston Tong Sang, qui est poursuivi pour les mêmes faits (c’est-à-dire des emplois fictifs et du détournement de fonds publics), est condamné à un an de prison avec sursis – c’est lourd ça –, cinq millions d’amende, et pas d’inéligibilité. Pourquoi est-ce qu’il y a inéligibilité pour Gaston Flosse et pas pour Gaston Tong Sang ? Vous croyez que c’est normal ? Vous croyez qu’il y a une justice dans ce pays ?

Les sommes que l’on vous a promises à l’emprunt à Abu Dhabi, ces 500 milliards, que deviennent-ils maintenant que vous n’avez plus aucune chance d’être élu aux responsabilités ?
Gaston Flosse : D’abord, le grand conseil vient de décider que si, après cette action que nous propose Me Quinquis je ne pouvais pas me présenter, nous avons désigné Geffry Salmon pour me remplacer à la tête de la liste du Tahoera’a Huiraatira. Et pour continuer le travail du gouvernement, nous avons décidé que Teura sera présidente de l’Assemblée, si nous gagnons les élections bien évidemment. Il ne nous reste donc plus qu’à gagner les élections. Mais, le premier tour des élections, ce n’est pas le 22 avril, c’est le 24 mars, avec le congrès. Quand on sait que le Tavini Huiraatira a fait 2000 membres à son congrès ; que le Tapura a fait 4500 – ça, c’est le compteur qui l’indique –, moi je vous assure que le Tahoera’a fera plus du double en congressistes, samedi.

Vous attendez 9 000 personnes à votre congrès de samedi ?
Gaston Flosse : Oui, 9000 personnes.

Que pensez-vous du souhait d’Édouard Fritch de gagner les Territoriales dès le premier tour, le 22 avril ?
Gaston Flosse : Il peut rêver. (…) Je peux vous parier ce que vous voulez : il ne sera pas élu au premier tour. Et peut-être pas du tout à la fin de ces élections.


>>> VIDEO


Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 22 Mars 2018 à 21:24 | Lu 3386 fois






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Avril 2018 - 15:44 Vote par procuration, mode d’emploi

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti