Tahiti Infos

Nehemia, Lamartinière et Tetuanui engagés aux championnats du monde de pêche sous-marine


Tepou Nehemia (à droite) aux côtés de Philippe Piritua, remplaçant de l'équipe.
Tepou Nehemia (à droite) aux côtés de Philippe Piritua, remplaçant de l'équipe.
Tahiti, le 15 septembre 2021 – Tepou Nehemia, Dell Lamartinière et Steeve Tetuanui défendront ce week-end, en Sardaigne, les couleurs de Tahiti aux championnats du monde de pêche sous-marine. 

C’est dans le décor majestueux de la Sardaigne que se tiendront ce week-end, les championnats du monde de pêche sous-marine. Et trois chasseurs tahitiens seront de la partie pour cette 32e édition des mondiaux. L'équipe du fenua est composé de Tepou Nehemia, Dell Lamartinière et de Steeve Tetuanui, des athlètes d'expériences et qui collectionnent depuis quelques années les titres au niveau local. 

Pour une préparation optimale, Lamartinière et Tetuanui se sont rendus sur l'île italienne en août. Chacun s’est armé d’une équipe de repérage composée d’un capitaine et de pêcheurs tahitiens confirmés mais aussi d’anciens compétiteurs internationaux italiens et français pour repérer les meilleures zones de pêche. Tepou Nehemia de son côté est en repérage depuis deux semaines et bénéficie notamment de l'aide de son partenaire Teva Montagnon. 

Pêche prévue entre 25 et 45 mètres 

"Le poisson est difficile et profond entre 25 et 45 mètres.  Nous avons aperçu très peu de poissons valables mais j’ai réussi à trouver un gros congre  et deux mérous blancs. Les grosses prises feront la différence dans cette compétition qui s’annonce difficile", indique Steeve Tetuanui, sixième des mondiaux en 2016. 

"J’ai trouvé du poisson (congre, corb, sars, mérous, rascasses…) sur les deux zones mais le poisson est très fuyant et il faudra être le premier dessus. Souvent, dès la deuxième plongée, le poisson disparaît dans les posidonies (algues)", précise pour sa part Dell Lamartinière qui a bénéficié des conseils du pêcheur italien Stefano Serra. 

Plus d’une soixantaine de compétiteurs issus d’une vingtaine de pays participeront à ces mondiaux. Le classement est avant tout individuel mais un classement par nations est aussi réalisé (cumul des points des 3 trois pêcheurs). Chaque compétiteur dispose d’un bateau pour se déplacer sur les zones qui font plus de 20 km. Deux journées de six heures de compétition sont prévues. 41 espèces de poissons (sept prises maximum par espèces) sont autorisées avec des mailles variant entre 500 grammes et 3 kg.  Rappelons que Jean Tapu avait été sacré champion du monde en 1967 à Cuba. Et pour retrouver trace d'un chasseur tahitien sur le podium il faut remonter à 2000 et la deuxième place de Teama Punuaaitua. 

Steeve Tetuanui et Dell Lamartnière sont en repérage en Sardaigne depuis août.
Steeve Tetuanui et Dell Lamartnière sont en repérage en Sardaigne depuis août.

Rédigé par Désiré Teivao avec Rahiti Buchin le Mercredi 15 Septembre 2021 à 13:11 | Lu 1776 fois