Tahiti Infos

Natation : Deux titres nationaux pour Déotille Videau


Déotille Videau (en bleu) est monté à deux reprises sur la plus haute marche du podium des Championnats de France juniors.
Déotille Videau (en bleu) est monté à deux reprises sur la plus haute marche du podium des Championnats de France juniors.
Tahiti, le 12 décembre 2023 - La natation tahitienne a brillé aux Championnats de France juniors en bassin de 25 mètres qui se sont déroulés à Montluçon entre samedi et ce mardi. Les cinq nageurs du fenua ont décroché un total de huit médailles dont deux titres de championnes de France pour Déotille videau en juniors 1 (14 ans).

Fort d’une campagne très réussie aux Jeux du Pacifique aux Îles Salomon, la natation tahitienne a de nouveau surfé sur une belle dynamique aux Championnats de France juniors en bassin de 25 mètres. Déotille Videau, Heimaruiti Bonnard, Teherearii Oopa, Naël Roux et Enzo Kernivinen tous présents à Honiara avec la sélection tahitienne ont encore porté bien haut les couleurs du Fenua à Montluçon. Chacun a au moins disputé une finale nationale dans sa catégorie d’âge, Déotille Videau, Teherearii Oopa et Naël Roux sont montés sur le podium et Déotille Videau s’est particulièrement distinguée en décrochant deux titres de championnes de France en juniors 1 féminine (14 ans). 

La jeune fille du CNP et du Centre de Perfectionnement Polynésien, a réalisé des championnats remarquables. Car outre ses quatre médailles (voir encadré) et ses deux titres nationaux, elle a battu quatre records de Polynésie en bassin de 25 mètres. Mais ses partenaires de l’équipe tahitienne ont aussi contribué à mettre en exergue la natation polynésienne à commencer par Teherearii Oopa. Le sociétaire de I Mua a déjà gouté à des titres de champion en France en benjamin et il poursuit sa marge de progression en juniors. Teherearii Oopa est monté sur trois podiums à Montluçon en juniors 1 (15 ans) et il ne fut pas loin d’un titre. Naël Roux le chef de file de la sélection tahitienne à Honiara (trois médailles d’or) a obtenu de l’argent au 400 m. NL en juniors 3 (17 ans), une catégorie d’âge qui conduit ses meilleurs éléments vers l’élite nationale. 

Des titres envisagés aux Championnats de France benjamins

Heimaruiti Bonnard ne fut pas payé de ses bonnes prestations au niveau des médailles, terminant au pied du podium juniors 1 aux 50 et 100 m. NL et au 50 m. papillon. Enzo Kernivinen a fait 7è au terme des séries du 1500 m. NL en juniors 2 (16 ans) ce qui est considéré comme une place de finaliste. Les juniors ont montré la voie aux benjamins tahitiens qui seront sept à participer aux Championnats de France en grand bassin (50 mètres) de la catégorie d’âge qui auront lieu du 16 au 18 décembre à Chalon-sur-Saône.

Les ambitions seront élevées en Bourgogne, des titres de champions de France de la catégorie d’âge étant dans le domaine du possible voire même probables. On pense en particulier à Rohutu Teahui qui a disputé les Jeux du Pacifique malgré son jeune âge, le sociétaire de l’OLP et du CPP étant l’un des ténors français en dos en benjamins 2 (14 ans) et il a déjà battu des records de France et obtenu des titres nationaux. Mais d’autres sont aussi des médaillables potentiels à l’image de Ragihei-Kura Timo qui veut viser haut compte tenu de ses chronos de référence par rapport aux temps d’engagement des participants. Et il n’est pas exclu que d’autres jouent les premiers rôles dans leur catégorie d’âge (benjamins 1 et 2) et sur leur distance de prédilection. 

La natation tahitienne un temps au ceux de la vague au niveau de l’élite compte tenu du retrait de ses meilleurs éléments, s’est construit un réservoir de talent ces dernières années avec des jeunes appelés à s’imposer à haut niveau national s’ils poursuivent leur courbe de progression. 

Rédigé par Patrice Bastian le Mardi 12 Décembre 2023 à 13:07 | Lu 1528 fois