Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


N-Calédonie: quatrième échec pour élire un président du gouvernement



N-Calédonie: quatrième échec pour élire un président du gouvernement
Nouméa, France | AFP | mercredi 11/05/2021 - Le gouvernement de Nouvelle-Calédonie, élu le 17 février dernier, ne peut toujours pas entrer en fonction après le quatrième échec mercredi pour désigner un président, à cause de querelles entre les indépendantistes, a constaté l'AFP.          

Disposant de six "ministres" sur 11, les indépendantistes du FLNKS (Front de Libération Nationale Kanak Socialiste) sont majoritaires au sein de l'exécutif collégial, pour la première fois depuis le début de l'accord de Nouméa (1998).      

Mais les deux courants de la coalition indépendantiste, l'Union Calédonienne (UC) et l'Union nationale pour l'indépendance (UNI), qui ont chacun trois membres dans le gouvernement, revendiquent son pilotage.       

A trois reprises depuis le 17 février, leurs deux candidats, Samuel Hnepeune (UC) et Louis Mapou (UNI), se sont neutralisés.       

Mercredi, arguant que les négociations étaient en panne, les représentants de l'UNI ne sont pas venus à la convocation du haut-commissaire de la République pour tenter un nouveau tour de scrutin.      

L'élection, à huis clos, s'est déroulée sans eux mais n'a pas abouti. Samuel Hnepeune a recueilli trois voix, Thierry Santa, président sortant loyaliste (Avenir en Confiance AEC, droite) en a obtenu 4 et le membre du gouvernement du parti de centre-droit Calédonie ensemble a voté blanc. La majorité absolue est requise.      

"Il est nécessaire d'arrêter cette mascarade, la Nouvelle-Calédonie a besoin d'un gouvernement de plein exercice", a protesté Yoann Lecourieux, membre de l'exécutif AEC, mettant en avant la crise du budget et celle des comptes sociaux.     

Pour la première fois depuis des décennies, le budget annuel de la collectivité a été arrêté mardi par le haut-commissaire de la République, le gouvernement sortant ne pouvant qu'expédier les affaires courantes.

En dépit d'intenses pourparlers, les deux courants du FLNKS n'arrivent pas à trouver un terrain d'entente, même si l'approche d'un déplacement à Paris du 25 mai au 3 juin, à l'invitation du Premier ministre Jean Castex pour discuter de l'avenir politique de l'archipel, "pourrait faire évoluer les choses", selon un membre du gouvernement UC.      

La semaine dernière, le FLNKS avait estimé qu'il n'y avait "pas urgence" à se rendre à Paris déplorant une mission "mal préparée" par l'Etat mais lundi l'Union Calédonienne a finalement annoncé qu'elle irait. L'UNI réserve encore sa position.     

Après deux référendums sur l'indépendance en 2018 et 2020, remportés par les pro-français (56,7% puis 53,3%), le processus de décolonisation de l'accord de Nouméa arrive à son terme, avec la tenue avant octobre 2022 d'un troisième et dernier scrutin référendaire.

Rédigé par RB le Mercredi 12 Mai 2021 à 06:22 | Lu 644 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus