Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



N-Calédonie: prison avec sursis pour l'incendiaire de la case du Sénat coutumier



Nouméa, France | AFP | mardi 11/08/2020 - L'incendiaire de la case kanak du Sénat coutumier, lieu emblématique de Nouvelle-Calédonie, a été condamné mardi à 18 mois de prison avec sursis, lors d'une audience qui a mis en lumière un acte isolé "sans terreau idéologique", a constaté l'AFP.      

Le prévenu a expliqué qu'il "avait bu toute la journée" et qu'il avait agi avec "colère" contre sa compagne avec laquelle il s'était disputé et contre le Sénat, qui ne soutenait pas les revendications d'une association de quartier dont il est membre.

Sa peine a été assortie de 200 heures de travaux d'intérêt général et d'une obligation de soin.        

Samedi soir, la "grande case" (maison traditionnelle mélanésienne) du Sénat coutumier, assemblée consultative où siègent les représentants des chefferies kanak, a été totalement ravagée par les flammes, suscitant une vive émotion dans l'archipel.        

Devant le tribunal correctionnel, ce père de famille de 29 ans, originaire d'une tribu kanak du nord de l'archipel, s'est excusé et a demandé "pardon" pour son geste auprès d'Hippolyte Sinewami, président du Sénat qui s'est porté partie civile.       

Ce dernier a exprimé "son indignation et son incompréhension alors qu'on est en train de construire le pays", faisant allusion au référendum sur l'indépendance qui se tiendra 4 octobre en Nouvelle-Calédonie, où un processus de décolonisation progressive est en cours.       

Demandant "l'indulgence du tribunal", M. Sinewami a souhaité qu'une "participation à la reconstruction de la case fasse partie de la sentence".       

Le procureur Richard Dutot avait réclamé trois ans de prison ferme dont un an avec sursis, qualifiant les faits "de comportement individuel défaillant qui n'a pas de terreau idéologique".       

A l'issue du procés, Hippolyte Sinewami a indiqué que "la chefferie, la famille et le clan" dont est issu l'incendiaire avaient demandé à faire "une coutume de pardon" auprès du Sénat, selon les rites kanak.

le Mardi 11 Août 2020 à 06:11 | Lu 559 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 05:40 Double hommage à Samuel Paty en Nouvelle-Calédonie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus