Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


N-Calédonie: le gouvernement veut rassurer sur la sécurité des eaux territoriales



Paris, France | AFP | jeudi 05/07/2018 - Les forces armées pourront continuer à assurer la sécurité des eaux territoriales de Nouvelle-Calédonie, malgré le retrait des deux patrouilleurs existant en 2020, a assuré la secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq jeudi au Sénat.

Elle répondait lors des questions au gouvernement au sénateur de Nouvelle-Calédonie Gérard Poadja (UDI), inquiet pour l'immense espace maritime (près de 1,8 million de km2) du Caillou, qui abrite "la deuxième plus grande barrière de corail au monde" mais qui "est de plus en plus la proie d’actes de pêche illégale par des pirates venus d’Asie". 
"Lors de l'examen du projet de loi de programmation militaire 2019-2025, vous avez indiqué que ces deux patrouilleurs, vieux de près de quarante ans, seraient retirés du service actif en 2020. Vous avez également confirmé leur renouvellement à l'horizon 2022-2024", a souligné M. Poadja, demandant "comment le gouvernement comptait assurer la surveillance et la protection des eaux territoriales calédoniennes entre 2020 et 2022".
Les deux patrouilleurs basés à Nouméa "seront bien retirés en 2020 en raison de leur état et du faible stock de pièces de rechange disponibles", a confirmé Mme Darrieussecq. Mais "les forces armées en Nouvelle-Calédonie seront en mesure de protéger la Zone économique exclusive pendant la période transitoire 2020-2022", a-t-elle assuré, avec notamment "une frégate de surveillance, un bâtiment multi-missions, deux avions de surveillance maritime de type Falcon 200 et, en complément, des moyens d'observation spatiale".
Selon Gérard Poadja, "depuis mai 2016, 73 embarcations illégales ont été identifiées, 20 arraisonnées, 9 déroutées et près de 34 tonnes d'holothuries (concombres de mer) ont été saisies".
La secrétaire d'État a précisé que "le premier des six nouveaux patrouilleurs livrés sera déployé prioritairement en Nouvelle-Calédonie".

le Vendredi 6 Juillet 2018 à 05:44 | Lu 846 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués