Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


N-Calédonie : le gouvernement local opposé à un décret sur les armes



NOUMÉA, 3 avril 2014 (AFP) - Le gouvernement de Nouvelle-Calédonie a émis un avis défavorable à un projet de décret de l'Etat visant à restreindre le nombre d'armes en circulation, qui a flambé dans l'archipel au cours des dernières années, a-t-on appris jeudi.

"Nous sommes farouchement opposés à ce texte, qui ne fera que poser des problèmes politiques supplémentaires", a déclaré Harold Martin, président du gouvernement, à Nouvelle-Calédonie 1ère.

Le gouvernement central proposait notamment d'instaurer un quota de quatre armes de chasse par personne alors que leur nombre est aujourd'hui illimité ainsi qu'un quota de 1.000 munitions dont 150 pour les gros gibiers, a-t-on indiqué au haut-commissariat de la République.

Le texte entendait aussi mettre en application une directive européenne, en vigueur en métropole, classant les armes non plus en fonction de leur nature mais de leur dangerosité.

Ce projet de décret fait suite à une question à l'assemblée nationale le 6 novembre dernier du député calédonien Philippe Gomes (UDI), sur l'inquiétante flambée du nombre d'armes en circulation, suite à une libéralisation des textes en 2011.

Alors ministre des outre-mer, Victorin Lurel avait promis un décret instaurant un régime plus restrictif.

Pour des raisons totalement différentes à celles du chef du gouvernement, le parti de M.Gomes, représenté au sein de l'exécutif collégial, a également émis un avis défavorable au texte.

Calédonie Ensemble a déploré que l'achat et la détention d'armes ne soit pas restreint aux seules personnes ayant "un casier judiciaire vierge" et disposant d'un "certificat médical attestant de leur bonne santé mentale".

Entre 50.000 et 80.000 armes seraient en circulation en Nouvelle-Calédonie (265.000 habitants), archipel où la chasse est très populaire, mais où la paix entre les communautés demeurent également fragile.

Rédigé par () le Mercredi 2 Avril 2014 à 18:44 | Lu 398 fois






1.Posté par Ariitaia le 03/04/2014 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le racisme qui monte, des armes à foison, certaines régions déjà interdites (ou fortement déconseillées) aux blancs......
Mmmmmm ça commence à sentir bon l'indépendance !

2.Posté par jean pierre le 04/04/2014 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La bêtise humaine n'a pas de limite, et chez les Canaques elles dépasse de loin la moyenne, certains cherchent la guerre civile, si elle doit avoir lieu, les massacres seront aux rendez vous, et ça pour quelques 10 à 15 % de malades qui croient que tuer est la solution à leurs problèmes.

3.Posté par emere cunning le 08/04/2014 21:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@jean pierre,
tu parles de tes "canaques" marseillais et autres ? Franchement, un peu de respect.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués