Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

N-Calédonie: Paul Néaoutyine veut "une campagne équilibrée" pour le référendum



Paris, France | AFP | lundi 02/07/2018 - Paul Néaoutyine, chef de file de l'UNI-Palika (Union nationale pour l'indépendance), a réclamé lundi une campagne équilibrée entre le "oui" et le "non" pour le référendum sur l'indépendance en Nouvelle-Calédonie, lors d'un entretien avec le Premier ministre à Matignon. 

Le président de la province nord, qui avait sollicité ce rendez-vous, a évoqué avec Edouard Philippe l'organisation de la campagne pour le référendum du 4 novembre, au cours duquel les électeurs devront dire s'ils veulent "que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante". 
"Moi je prônerai avec le FLNKS le +oui+, d'autres prôneront le +non+. Ils sont déjà en campagne, nous on n'a pas encore commencé", a-t-il indiqué à l'issue de sa rencontre avec le Premier ministre. 
"Le principe est que l'électeur soit suffisamment éclairé et informé de ce qui va avec le +oui+ et le +non+. Il s'agit de s'entendre sur l'information qui doit être donnée aux citoyens de la Nouvelle-Calédonie pour ce qui concerne chacune des deux options, et notamment l'option +oui+. Parce que la plupart des choses qui sont dites portent sur le +non+", a-t-il expliqué. 
"Ce qui passe dans les médias est très largement déséquilibré entre les deux options", a-t-il estimé, tout en reconnaissant que "la communication faite par le Haut-commissariat et l'Etat (...) est, elle, équilibrée". 
Il a regretté qu'on "déblatère déjà pas mal sur le +oui+ qui va appauvrir, avec l'exemple du Vanuatu (ex-Condominium franco-britannique des Nouvelles-Hébrides, voisin de la Nouvelle-Calédonie, ndlr). On va chercher des cas de décolonisation qui n'ont rien à voir avec la décolonisation dans laquelle on est, puisque c'est la seule qui est partenariale et se fait dans un accord politique. Il n'y a pas de modèle ailleurs". 
"Le chef de l'Etat a dit qu'il ne participerait pas à ça, il sera là pour la préparation de la consultation, l'officialisation des résultats de la consultation et il sera là pour qu'on trouve les moyens de se parler dans le cadre du +oui+ ou du +non+", a ajouté M. Néaoutyine.

le Lundi 2 Juillet 2018 à 06:37 | Lu 628 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués