Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"My ukulele", l'hommage de Nico'o à cet instrument



Un extrait du clip.
Un extrait du clip.
PAPEETE, le 8 janvier 2019 - Grâce au 'ukulele, Nico'o a participé à de nombreux festivals dans le monde. Aujourd'hui, ce musicien accompli a décidé de rendre hommage à cet instrument qui a changé sa vie en 2000, à Teahupoo. Avec ses amis répartis dans les quatre coins du monde, ils ont réalisé un clip intitulé "My ukulele".

Qui ne connait pas le 'ukulele ? Cet instrument à corde fait vibrer vos soirées et anime parfaitement vos bringues. D'ailleurs, au fenua, il n'y a pas de bringue sans 'ukulele. Avec quatre ou huit fils, cet instrument est souvent accompagné par une guitare. Et parmi les nombreux groupes locaux, on retient les différentes prestations du groupe "Te Ava Piti" et plus particulièrement de leur défunt soliste, Vehiatua Paraue. L'artiste avait marqué les esprits par sa façon de jouer.

Aujourd'hui, beaucoup de Polynésiens maitrisent parfaitement cet instrument et certains ont eu une révélation, et c'est le cas de Nico'o. "Cet instrument a changé ma vie en 2000, à Teahupoo." À cette époque, Nico'o, était dans l'armée et il était au fenua en mission. Pendant son temps libre, Nico'o était avec "la famille Tihoni ou John et Titaina, ils sont comme une deuxième famille pour moi. Ils tiennent une pension à Teahupoo, et j'ai appris à jouer grâce à John, lors des bringues et des messes dans l'église du village. Il savait que je faisais de la guitare et il m'a mis le 'ukulele dans les mains et m'a dit : 'fais comme moi, joues !' Et je n'ai jamais arrêté", livre le musicien.

UN CLIP POUR RENDRE HOMMAGE AU 'UKULELE

Plus de 18 ans plus tard, la passion que porte Nico'o pour le 'ukulele est toujours intacte, il a même participé à plusieurs festivals à travers le monde. "J'en ai fait plusieurs à New-York. J'ai même été le premier français à être invité au 40è anniversaire du festival de Honolulu. J'ai effectué quatre tournées en Australie, deux au Japon, plusieurs en Angleterre, en Irlande, en Finlande, en République Tchèque… J'ai rencontré Mako, un fidèle lieutenant d'Etienne Daho, avec lequel j'ai eu la chance d'enregistrer un album dans les magnifiques studios Drop in de la marque Quiksilver, à Saint-Jean de Luz".

Après un beau parcours, Nico'o a souhaité rendre hommage à son instrument de prédilection. Il a donc décidé de tourner un clip, où le 'ukulele est bien mis en avant et pas seulement. Nico'o n'a pas oublié le pays qui lui a fait découvrir cet instrument. Du coup, la Polynésie est assez bien représentée, à travers le 'ori tahiti notamment. Ses amis Polynésiens ont également joué le jeu, on y retrouve d'ailleurs Vaiteani ou encore le chanteur Bisou d'amour et John Pita de Teahupoo.

Intitulé "My ukulele", "le clip est un hommage amusant et ludique au 'ukulele, car le refrain fait référence à l'accordage de l'instrument. Je l'ai joué avec des 'ukulele hawaïens et tahitiens, et j'espère sincèrement qu'il aura une vie auprès du public."

Pour réaliser ce clip, Nico'o a fait appel à tous ses amis dans le monde, rencontrés "lors de mes tournées". Parmi lesquels, on retrouve "Honoka et Azita, Brittni Paiva de véritables stars sur Hawaii, Frédéric Beigbeder que j'ai la chance d'avoir comme élève, Ryan Keen qui a fait des premières parties d'Ed Sheeran. Il y a aussi des sportifs comme Arnaud Briand, l'emblématique capitaine de l'équipe de France de Hockey sur glace, Amaury Laverhnes, plusieurs fois champion du monde de bodyboard etc."

DE LONGS MOIS POUR TOUT RASSEMBLER

Pour la concrétisation de ce clip, Nico'o a réuni la communauté Polynésienne de métropole. Le tournage s'est tenu, du 25 au 30 novembre 2018, sur les plages de Tarnos et au théâtre du Versant à Biarritz, dans le Sud-Ouest de la France.

Ses amis ont réalisé également des vidéos et la récolte de ces petites séquences n'a pas été de tout repos. "La collecte a duré près d'un an, car certains de mes amis étaient en tournée. D'autres vidéos sont, quant à elles, arrivées au dernier moment. C'était un travail qui m'a pris énormément de temps et de l'énergie. Mais, je suis content du résultat et j'ai réussi à avoir près de 80 % de mes invités. Tous ont accepté de jouer le jeu gratuitement et avec la joie que représente le 'ukulele."

Aujourd'hui, Nico'o continue ses tournées, avec son groupe. "Je joue maintenant en trio, avec la présence souvent d'une chorégraphe et danseuse tahitienne, originaire de Arue, Florina. Parfois, Teina Teuhi, acteur tahitien qui a joué, entre autres, dans le grand bleu est également présent. Je suis aussi guitariste et joueur de lapsteel."

Pour ce début d'année 2019, Nico'o a souhaité partager avec vous son nouveau clip, "My ukulele". Il espère faire une petite tournée sur Tahiti, cette année.



Rédigé par Corinne Tehetia le Mardi 8 Janvier 2019 à 09:03 | Lu 1288 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Avril 2019 - 10:08 +11,4% de véhicules neufs vendus en 2018

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net