Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Moutame avec une belle majorité



Raiatea, le 26 mai 2020 - Thomas Moutame a retrouvé ce mardi son fauteuil de maire qu'il ne quitte plus depuis 1997. L'opposition n'a pas manqué de lui rappeler qu'il faudrait compter avec elle pour conduire les affaires communales.

Hier matin, la séance de réélection du maire de Taputapuatea, organisée à la mairie de Avera, s'est terminée, sans suspens, au profit du maire sortant, avec une très large majorité. L'assemblée faisant fi des consignes contre la propagation de la pandémie de Covid-19, alors qu'elles étaient toujours actives en ville, dans les banques, à l'office postal et à  l'aéroport, avec port du masque et distanciation sociale obligatoires. On en était bien loin lors des résultats des votes.
 
Thomas Moutame, après les traditionnels discours de présentation et de bienvenue, a cédé la place au micro à Hiomai Teriihaunui, le doyen du conseil sortant et leader de l'opposition, pour lancer le vote à bulletin secret pour le vote du premier magistrat communal.


22 SIÈGES POUR MOUTAME, 5 POUR LES DEUX PARTIS D'OPPOSITION

Puis ce fut au tour, toujours sur le même mode opératoire, de la mise en place des huit adjoints qui, là aussi, a fait le plein dans la liste de Thomas Moutame.

 

Enfin, l'urne a circulé dans la salle pour les votes des 13 conseillers majoritaires en dehors du maire et de ses huit adjoints. L'opposition, composée de deux listes, a finalement fait bloc pour occuper cinq sièges contre le nouveau tavana.

 

Elu en 1997 sur un renversement de la majorité détenue par Toni Hiro, Thomas Moutame, qui débute son cinquième mandat, n'a remporté cette élection que d'un peu plus de 200 voix.

Ce qui a fait dire à l'opposition, à l'issue du scrutin, par le biais de Odette Tauatiti, en toute courtoisie, mais avec la fermeté qu'on lui connait, que ceux siégeant en face du Tavana actuel, ne laisseraient rien passer, avec une ligne positive de construction d'un avenir meilleur. Elle n'a pas manqué, au micro, de dénoncer certaines "dérives" électoralistes, considérées comme "border line", à l'image de coups de téléphone aux inscrits pour les procurations.Sur une note plus positive, l'opposition a martelé que le but principal est de servir la population et d'oeuvrer ensemble pour un avenir meilleur, ne serait-ce que pour l'eau potable ou le centre d'enfouissement technique de Faaroa, pour les dossiers principaux.


Rédigé par Julien Vesco le Mardi 26 Mai 2020 à 17:28 | Lu 735 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Août 2020 - 11:26 Cinq nouveaux cas Covid confirmés depuis mardi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus