Tahiti Infos

Morsure d'un enfant : Le procès du Lagoonarium de Moorea renvoyé


Morsure d'un enfant : Le procès du Lagoonarium de Moorea renvoyé
Tahiti, le 1er juin : Le procès de la société Lagoonarium de Moorea pour mise en danger de la vie d’autrui a été renvoyé à l’audience du 7 septembre. Le tribunal s’intéressera au contexte dans lequel un enfant de 9 ans avait gravement été mordu lors d’une séance de feeding aquatique.

Le site est aujourd’hui démantelé, sur le motu Ahi. Mais la société qui gérait le lagoonarium de Moorea et sa gérante ont plusieurs affaires en instance de jugement devant le tribunal correctionnel. Mardi, la responsable de l’entreprise, une employée et la société en tant que personne morale, devaient répondre des délits de “blessures involontaires” et “mise en danger de la vie d’autrui”. En cause : la grave morsure dont avait été victime un enfant de 9 ans, lors d’une séance de nourrissage aquatique organisée par le Lagoonarium, le 14 novembre 2019. Le petit garçon s’en était sorti avec plusieurs points de suture. Sa famille avait décidé de porter plainte contre la structure. Le procès a été renvoyé à l’audience du 7 septembre 2021, à la demande des parties civiles.

En attendant, le 20 juin prochain, la gérante du Lagoonarium de Moorea est renvoyée devant le tribunal correctionnel dans une autre affaire. Elle est prévenue du chef d’homicide involontaire suite au décès d’une touriste de 67 ans qui s’était noyée le 21 novembre 2018. La sexagénaire s’était noyée en parcourant le chemin aquatique que proposait alors en attraction le Lagoonarium de Moorea, face au motu Ahi.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 1 Juin 2021 à 17:14 | Lu 1656 fois