Tahiti Infos

Moorea : les artisans formés au business


Moorea, le 14 novembre 2021 - Une formation, intitulée rima'ī for a sustainable living, était organisée à Haapiti la semaine dernière afin d’aider les artisans de Moorea à gérer et développer leur affaire.  L’idée pour l’association Tupu, à l’initiative du projet, est de leur permettre d’acquérir des compétences en gestion, mais aussi d’attirer les jeunes générations dans ce secteur d’activité.

L’association Tupu a organisé, de lundi à mercredi, la formation rima'ī for a sustainable living en faveur de neufs artisans de Moorea.  Enseignée dans les locaux de la marie annexe de Haapiti, cette formation consistait d’une part, à donner aux participants les outils de gestion pour leur affaire et d’autre part, leur permettre de mettre en place les stratégies nécessaires (vente, communication, etc.).  Plusieurs thèmes ont ainsi été traités comme les obligations d’une patente, la comptabilité, la vente ou encore la stratégie de communication sur le réseau social Facebook. 

Cette formation a été mise en place après que l’association Tupu a constaté quelques difficultés rencontrées par plusieurs artisans dans leur profession. “Certains artisans ne gagnent pas assez d’argent malgré la dureté de leur travail. Ils savent créer leur produit, mais ne savent pas vendre. Ils n’arrivent pas en fait à se démarquer de la concurrence. S’ils appliquent les bonnes stratégies et si on leur donne ces outils de gestion, ils pourront peut-être avoir une affaire pérenne, prétendre à un développement durable et gagner un peu plus d’argent”, explique Manuia Maiti, la présidente de l’association Tupu.
 
Rendre l'artisanat plus attrayant
 
L’idée est aussi de rendre l’artisanat plus attrayant aux yeux des jeunes générations. “On s’est rendu compte qu’il y a beaucoup de personnes âgées dans l’artisanat, mais pas assez de jeunes. Quand nos māmā ne seront plus là, qui va se lancer dans ces activités ? C’est un patrimoine qui risque de disparaître. La difficulté pour certains à gagner de l’argent est peut-être un frein pour attirer les jeunes dans ce secteur. C’est pour cela qu’on met en place gratuitement la formation rima'ī for sustainable for living”, ajoute Manuia Maiti. Les artisans, durant ces trois jours de formation, étaient en tout cas convaincus de l’utilité de ces nouvelles compétences acquises. En atteste Ipu Ituragi, une artisane bijoutière : “J’ai beaucoup apprécié la formation. J’ai appris à remplir un cahier des charges alors que je ne l’avais jamais fait auparavant. J’ai aussi appris par exemple à faire de la comptabilité et de la publicité sur Facebook. Je remercie l’association Tupu car cette semaine a été instructive”. Une satisfaction partagée par Caroline Tapao, membre de l’association Nuumeha rima'ī. “Cette formation a été bénéfique car celle-ci me permettra de promouvoir nos produits et de participer à des salons ou à des foires. On a appris par exemple comment mettre notre timidité de côté ou encore comment gérer notre comptabilité”, confie-t-elle.

Rédigé par Toatane Rurua le Dimanche 14 Novembre 2021 à 12:12 | Lu 906 fois