Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Moorea : des pêcheurs de bénitiers pris en flagrant délit



Plus de 200 bénitiers ont été saisis la semaine dernière par la brigade nautique de Moorea. Ils ont été remis à l'eau.
Plus de 200 bénitiers ont été saisis la semaine dernière par la brigade nautique de Moorea. Ils ont été remis à l'eau.
MOOREA, le 21/02/2017 - Des pêcheurs ont été pris en flagrant délit, mercredi dernier, par la brigade nautique de Moorea. Il leur est reproché de n’avoir pas respecté la réglementation concernant la pêche aux bénitiers en Polynésie française. Le butin a été rejeté à la mer et le matériel des pêcheurs a été saisi. Ces derniers seront convoqués prochainement devant le tribunal.

La brigade nautique de Moorea a procédé, mercredi dernier, à plusieurs interpellations lors de sa mission de surveillance dans le lagon de Moorea.

Ces interventions concernaient des pêcheurs surpris en train d’enfreindre la réglementation sur la pêche aux bénitiers en Polynésie française. D’après les lois du Pays, seuls les bénitiers ayant une coquille d’une longueur minimum de 12 centimètres peuvent être pêchés.

La semaine dernière, dans le lagon de Teavaro, en face du magasin Toa Moorea, quatre individus ont été surpris avec, en leur possession, au moins 200 pāhua mesurant moins de 12 centimètres.

Une situation identique dans le lagon de Varari à Haapiti, où cette fois, ce sont deux femmes qui ont été interpellées pour avoir pêché illégalement une quarantaine de bénitiers de moins de 12 centimètres.

Sur ordre d’un officier judiciaire de police, les bénitiers ont été remis à l’eau et le matériel des pêcheurs a été saisi.

Toutes les personnes interpellées devront prochainement répondre de leur acte devant la justice.


Rédigé par Toatane Rurua le Mardi 21 Février 2017 à 22:09 | Lu 8064 fois

Tags : MOOREA, PAHUA, PECHE






1.Posté par CROQUIGNOL le 22/02/2017 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Moorea,
il n'y a qu'a passer chez les gens en bord de mer et vous trouverez des coquilles de Bénitier + Burgau non conforme à la réglementation, + quelque fois des carapaces des tortues ( cachées ).
Des filets avec des mailles trop petites + la pêche de nuit au projecteurs !
Aujourd'hui il y a de moins en moins de poissons !
Avec la consommation de viande de chiens, ce sont des pratiques quotidiennes !

2.Posté par Jean pierreBeaulieu le 22/02/2017 07:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien ! Il est grand temps de sévir contre ceux qui par connerie et par appât du gain détruisent nos ressources lagonaire.

3.Posté par paku le 22/02/2017 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

contaminé

4.Posté par Le Vieux le 22/02/2017 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ok et alors ? Vous pensez un peu a ces personnes qui n'ont que la pêche lagunaire, le ramassage des bénitiers pour survivre ? Donnez leur une allocation de subsistance pour survivre et ils n'iront pas pêcher illégalement.

5.Posté par Run ass le 22/02/2017 13:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il ne reste plus qu'a planté du cannabis

6.Posté par Jean pierreBeaulieu le 22/02/2017 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le VIEUX Je comprends ta façon de penser, mais même si c'est douloureux, pour ces gens la, c'est aussi pour eux que cette réglementation est nécessaire, sinon das peu de temps ils n'auront même plus la possibilité de ramasser des petits pahua il n'y en aura plus pour assurer la reproduction.

7.Posté par Mozgirl le 22/02/2017 14:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo ! Les pêcheurs svp, respectés la réglementation, c''est pour le bien de tous ! Pour l''avenir de nos enfants !

8.Posté par TOM le 22/02/2017 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On ne verbalise pas les pollueurs qui balancent leurs déchets dans les rivières et qui terminent dans le lagon, mais on envoie des pécheurs au tribunal pour avoir pêché des coquillages de taille inadéquate. Quelle hypocrisie !!!

9.Posté par tihoti le 22/02/2017 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour le vieux : d'abord on n'est pas certain que ce soit des " pauvres " qui pechent des coquillages trop petits , mais si on se tient a se raisonnement , qu'ils se servent gratuitement dans les magasins ou dans les banques .....Et pourquoi pas dans votre frigo aussi !.Le braconnage doit etre puni car ca met le ressource en péril et rien n'empeche ces gens là de ramasser des coquillages a la bonne taille , non ?? .....!

10.Posté par David Ruffieux le 22/02/2017 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Monsieur le Maire et Conseil de Moorea,

Encore un cas de braconnage à Moorea. Ce qui prouve l'importance d'avoir des forces de l'ordre sur nos lagons.

En ce moment, la Fédération des sports subaquatiques de compétition, est en rapport avec les autorités du Pays, pour mettre de l'ordre dans l'anarchie qui règne en matière de pêche sous marine en Polynésie. Nous avions demandé au Maire de prendre des mesures pour réduire les déprédations sur les ressources marines à Moorea. L'initiative de la Fédération relance une fois de plus le débat.

Certains voudraient qu'il n'y ait pas de réglements encadrant leur passion de tuer des poissons, soit pour le plaisir, soit pour se nourrir, soit pour payer des factures, etc...Certains pensent qu'en Polynésie, ce n'est pas comme ailleurs, où d'autres pays (Australie, Nouvelle-Calédonie, etc..) encadrent la pratique de la chasse sous marine par soucis de conservation. Qu'avons-nous de si différents? Plus de poissons? Plus de chasseurs responsables? Des jeunes gens bien comme il faut et avec une solide connaissance de l'écologie et de la biologie des populations...

Partout, ces chasseurs qui profitent généreusement des ressources naturelles, à bon...

11.Posté par David Ruffieux le 22/02/2017 18:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La réglementation doit être respectée, certains ont du mal à le comprendre.

Ceci, pour préserver les ressources. Inutile de prétexter un besoin de subsistence chez des "pauvres' dans le besoin "TIHOTI" a donné de bons exemples, La subsistence ne justifie aucunement de violer les réglementations, de casser les banques, et de voler dans les supermarchés etc...On peut faire de l'agricuture à Moorea, au lieu de piller les lagons. Pourquoi pas?

Les problèmes de pollution du lagon sont multiples et doivent aussi être réglés, sachez que toutes les rivières qui débouchent dans les lagons de Moorea ont des seuils de pollution qui rendent la baignade dangereuse. Que faites-vous Monsieur le Maire, pour assainir ces rivières et ces cours d'eau? Car en effet, ces pollutions ont un impact sur les lagons.

Cependant, cette pollution importante ne dispense pas d'agir pour stopper ce braconnage extensif qui affecte Moorea. Ceci ne peut plus durer.

12.Posté par miti le 23/02/2017 06:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A 12 cm les bénitiers ne se sont reproduits qu'une fois ! Si on les mange avant, ils ne seront jamais reproduits ! donc on va diminuer le nombre de bénitiers dans le lagon, et bientôt ils vont disparaitre. il y en a deja de moins en moins .....
La réglementation sert a quelque chose, il faut juste l'expliquer !

13.Posté par TAI le 23/02/2017 06:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La pêche de subsistance je suis pour. Il ne faut pas critiquer. Les temps sont dure, mais çà n'excuse pas la pêche abusive.

14.Posté par tropical le 24/02/2017 15:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En même temps on m''interdit l''élevage de benitier tricdana , à ne rien comprendre. Les pahua d''élevage peuvent être récolter à partir de 8cm. On appel ça le développement durable et l''entrepreneur appel ça le "BUSINESS DURABLE".

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués