Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Moo rea, une autre vision de l’histoire de Moorea



PAPEETE, le 17 décembre 2017 - Voici un nouveau conte qui raconte l’île sœur, l’île de Moorea. Intitulé Moo rea, une autre histoire de Moorea, cette histoire a été imaginée par Juliette Apeang-Tuuhia. Elle s’est chargée de la rédaction a esquissé les illustrations et fait imprimer son œuvre qui tient sur 67 pages.

Dans ce conte signé Juliette Apeang-Tuuhia, il est question de Moorea, de sagesse, de respect, de punition, d’écoute. Moo rea, une autre vision de l’histoire de Moorea raconte les aventures d’un grand prêtre nommé Otūtū, convoqué par les dieux. Ces aventures se situent dans le village de Papetoai, début XIXe siècle.

À l’époque, les dieux s’invitaient dans le monde des vivants par l’intermédiaire des grands prêtres pour veiller à ce que les hommes continuent d’honorer la mémoire de leurs ancêtres et véhiculent les valeurs d’un peuple heureux et respectueux des êtres et de la nature.

Une énigme posée à un sage et un enfant de 10 ans

Otūtū donc, convoqué par les dieux, doit résoudre une nouvelle énigme. À savoir : Moorea, donne le sens que tu comprends ce nom en le dessinant. Pour cela, le grand prêtre demande à deux personnes du le village, choisie à dessein, de répondre à cette énigme. Il s’agit de Hautini, un homme sage et experts reconnus dans de nombreux secteurs d’activité et Moana, un enfant de 10 ans.

"Hautini va dessiner un lézard jaune. Le résultat est tellement beau que la population se désintéresse du dessin du jeune garçon. Et ce, malgré l’insistance du grand prêtre", poursuit Juliette Apeang-Tuuhia. Les dieux vont punir le village.

"J’étais inspirée, tout est venu tout seul"

"Au début j’ai écrit cette histoire pour les enfants mais finalement, je pense que le conte s’adresse à tous", constate l’auteur qui a décidé de laisser certains passages en tahitien. "En fait, tout a commencé il y a quelques années, quand j’attendais le bateau pour Moorea à l’embarcadère. J’étais inspirée, tout est venu tout seul. Je n’ai eu qu’à coucher les phrases que je ressentais et à décrire ce que je voyais, un peu comme des visions."

Et puis le temps a filé. "Pour être honnête, j’a écrit le conte très rapidement mais je l’ai gardé pour moi. Je n’avais pas confiance en moi et je craignais les retours."

"Pourquoi l’avoir finalement publié ? " Interroge-t-elle, "parce que j’ai fait des rencontres magnifiques de personnes qui m’y ont encouragé". Juliette Apeang-Tuuhia s’est rapprochée de maisons d’édition locales avant de décider de tout faire elle-même pour "prouver que c’était possible".


Moo rea, une autre vision de l’histoire de Moorea

Rédigé par Delphine Barrais le Dimanche 17 Décembre 2017 à 21:36 | Lu 1140 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Avril 2018 - 14:58 Le handicap sera à l'honneur mardi à Mahina

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués