Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Missions fa'a'apu et couture pour dix CAES à Bora Bora



Bora Bora, le 16 septembre 2020 - L’association Pu Turu Tama Here, qui accueille dans son centre des enfants et adultes porteurs de handicaps à Bora Bora, à bénéficié de dix personnes en CAES. Après les travaux prévus au sein du centre, ces derniers se sont lancés dans la confection de 2 990 masques remis gratuitement à tous élèves de l'île.

Les 2 990 élèves de l’île, de la maternelle au lycée, ont chacun reçu unmasque gratuit confectionné par Pu Turu Tama Here, une association dont le centre, présidé par Gisèle Manea, accueille 16 enfants et adultes porteurs de handicaps.
Gisèle avait de nombreux projets en tête mais pas assez de main d’œuvre. Elle a bénéficié de dix personnes en CAES (Convention d'aide exceptionnelle de solidarité) : "Ce n’était pas évident, au début, de gérer dix personnes. On a commencé par l’extérieur du centre, nettoyage, embellissement du parking puis on a fait les potagers, on a planté." Les équipes ont passé un mois dans le potager mais également sur le terrain où sera construit le nouveau centre, près des ateliers communaux de Povai.
 
L’espace sera plus étendu sur 2081 m2, le bâtiment fera 900 m2 et l’ouverture est prévue pour 2021 avec une salle pour chaque groupe et une capacité d’accueil supérieure. Gisèle s’est battue pour faire avancer le dossier : "On veut initier ces personnes porteuses de handicap, à la vie ordinaire, dans le milieu professionnel, on ne peut pas les laisser de côté."
 
En attendant la construction, l’association fait des plantations : "J’avais passé commande auprès de la commune pour 3 m3 de compost et elle nous les a offerts. Mario Mou Kam Tse nous a donné la terre et le gravier. Ces aides nous ont permis de remettre des pots de légumes aux familles. On est resté dans le contexte solidarité. On a vendu des masques aux particuliers pour acheter des graines, du tissu et des élastiques."
 
Après le jardinage, les CAES devaient encore rester un mois et demi :  "Il fallait faire quelque chose car quand on voit que des élèves lavent et sèchent leur masque jetable après le sport pour s’en resservir de suite, ça fait mal. J’ai proposé de faire des masques pour tous les écoliers. Comme dans la convention des CAES, il est bien mentionné que c’est dans l’intérêt public, j’ai pensé à la santé."
 
L’association Open water présidée par Emmanuel Zona a offert le tissu ainsi qu’une machine à coudre neuve. Le collège a prêté deux machines à coudre et l’association des parents d’élèves de la maternelle de Namaha a offert des repas aux travailleurs. Sur les 2990 masques confectionnés pour les écoles, 1350 ont été attribués au lycée collège de l’île qui a fait un don de 50 000 Fcfp.
Des aides qui ont permis de faire avancer les projets car le budget alloué par la mairie, en subvention annuelle, s’était bien amenuisé avec l’achat des outils pour que les CAES puissent travailler dans les potagers.
 
"Le seigneur a bien fait les choses d’un côté car je n’avais jamais le temps de m’occuper vraiment du centre. Le Covid-19 m’a permis d’avoir du temps. Le weekend, avec mon mari, on vient arroser les potagers." Par la suite,  l’association souhaite une continuité avec deux personnes bénévoles pour entretenir le potager.

Rédigé par Nata le Mercredi 16 Septembre 2020 à 07:44 | Lu 432 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus