Tahiti Infos

Mission réussie pour Vega, troisième et dernière fusée européenne lancée en 2023


jody amiet / AFP
jody amiet / AFP
Kourou, France | AFP | lundi 08/10/2023 - La fusée légère Vega a placé en orbite ses 12 charges utiles dans la nuit de dimanche à lundi après un décollage réussi depuis le Centre spatial guyanais de Kourou, le troisième et dernier lancement en 2023 pour l'Europe spatiale. 

Le tir a été réalisé dimanche à 22H36 locales, soit 03H36 lundi heure de Paris. 

Vega a notamment embarqué Theos-2, satellite optique d'observation à haute résolution de l'Agence thaïlandaise de développement de la géo-informatique et des technologies spatiales, et Formosat-7R/Triton, satellite scientifique de l'Agence spatiale taïwanaise (Tasa) doté d'un système de collecte des signaux rebondissant à la surface de la mer pour prévenir les typhons.

Ces deux principaux passagers ont quitté la coiffe de la fusée 54 minutes après l'envol du lanceur pour rejoindre une orbite héliosynchrone.

Puis, 1H43 après le décollage, les dix autres appareils à bord ont été placés en orbite basse. Il s'agit de "+cubesats+: des petits satellites très innovants", a souligné le patron d'Arianespace Stéphane Israël.

Cette 23e mission de la famille Vega depuis la première en 2012 était initialement prévue vendredi mais le tir a été annulé au dernier moment. En raison d'une mesure légèrement supérieure à son seuil maximum lors du compte à rebours final, la séquence de lancement avait été interrompue. 

Ce troisième et dernier tir depuis la base spatiale de Kourou en 2023 conclut une année compliquée pour l'Europe spatiale qui cumule la fin de carrière d'Ariane 5 en juillet, les retards de la mise en service d'Ariane 6 et la suspension du programme Vega-C depuis l'échec de son premier vol commercial en décembre 2022.

La fusée développée par l'industriel italien Avio - plus puissante que Vega - est clouée au sol et ne revolera pas avant le quatrième trimestre 2024, a annoncé le 2 octobre l'Agence spatiale européenne (ESA). 

D'ici la mise en service d'Ariane 6 prévue en 2024, les Européens n'ont plus à tirer qu'une fusée Vega, une version antérieure à Vega-C non-concernée par les problèmes du deuxième étage du lanceur léger. Le lancement interviendra au deuxième trimestre 2024.

A titre de comparaison, sur les six premiers mois de l'année, Arianespace a lancé pour le compte de l'ESA une unique fusée Ariane 5, quand l'Américain SpaceX effectuait 43 tirs de sa Falcon 9 - soit près de deux par semaine - et la Société de sciences et technologies aérospatiales de Chine (CASC) 18.

le Lundi 9 Octobre 2023 à 06:20 | Lu 371 fois