Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Minardi demande l'utilisation de la chloroquine



Tahiti, 14 août 2020 - Le président du Te Nati Rassemblement national polynésien, Eric Minardi, interpelle les autorités quant à l'utilisation de la chloroquine par les personnes atteintes du Covid-19, si elles en font la demande. Il souhaite aussi la remise en place d’un couvre-feu pour éviter les rassemblements nocturnes. 
 
Le président du Te Nati Rassemblement national polynésien, indique dans un communiqué diffusé jeudi soir, avoir pris "acte" de la décision des autorités du Pays et de l'Etat du port obligatoire du masque dans tous les lieux recevant du public.

Par ailleurs restaurateur et patron de L’Instant Présent, à Punaauia, Eric Minardi s’était manifesté lundi pour dénoncer le silence des autorités face à la forte recrudescence épidémique, enregistrée dès le week-end dernier à Tahiti. Il exhortait les pouvoirs publics "prendre des mesures appropriées afin de clarifier cette situation catastrophique pour l’économie de nos entreprises".
 
Les masques sont désormais obligatoires dans les lieux recevant du public. Mais concernant cette mesure sanitaire, on a perdu un mois pour le président de Te Nati, qui rappelle le rétropédalage gouvernemental observé en juillet. En effet, la même décision avait été prise en conseil des ministres le 15 juillet. Mais elle avait été abrogé dès le lendemain, et allégée par un nouvel arrêté rendant le port du masque non plus obligatoire mais simplement recommandé.
 
Chloroquine pour le malades
 
Eric Minardi demande aux autorités que tous les nouveaux arrivants soient placés en septaine ou quatorzaine, et de remettre en place le couvre-feu pour "éviter les regroupements nocturnes". 
 
Au vu des files d'attente au niveau de l'institut Louis Malardé pour se faire dépister et pour éviter le risque de contamination, le président du Te Nati Rassemblement national polynésien demande à ce que " les laboratoires privés équipés d'automates nécessaires au dépistage du Covid-19 " soient "appelés en renfort"  
 
Et enfin dans son communiqué de presse, Eric Minardi demande aussi que toutes personnes atteintes du Covid-19 puissent avoir le choix d'être soignées à la chloroquine associée à l'azythromicine. "Ce protocole de soin nous semblant plus favorable que de demander à la population polynésienne de rester chez eux et de se soigner au doliprane (médicament dangereux à haute dose) (...). La population polynésienne s’est comporté remarquablement lors du confinement et ne peut être mise en danger pour des raisons strictement économiques".

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Vendredi 14 Août 2020 à 11:37 | Lu 5108 fois

Tags : CORONAVIRUS





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 15:48 ​171 plants de paka saisis à Faaone

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus