Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Mayotte: jusqu'à 12 ans de prison pour des jeunes ayant gravement blessé un gendarme



Mamoudzou, France | AFP | lundi 03/05/2021 - Sept jeunes qui avaient participé à un caillassage en 2017 contre les forces de l'ordre à Mayotte, blessant sévèrement au visage le commandant en second de la gendarmerie locale, ont été condamnés lundi à des peines allant jusqu'à 12 ans de prison ferme.

Dans cette affaire qui visait huit personnes, âgées de 15 à 22 ans - dont l'un, âgé de 13 ans au moment des faits, a été renvoyé devant le tribunal pour enfants, et un autre n'était pas en état de comparaître -, la cour d'assises des mineurs a retenu les peines les plus sévères pour les deux accusés principaux. 

Le meneur présumé, de nationalité comorienne, a été condamné à 12 ans de réclusion criminelle et une interdiction définitive du territoire français, son complice à 10 ans de réclusion. Les cinq autres sont condamnés à des peines allant de quatre mois à un an de prison.

"Cela me paraît juste et cohérent, notamment cette interdiction du territoire français pour le principal accusé, qui s'en prend aux forces de l'ordre, et donc au symbole de la France", a déclaré à l'AFP le lieutenant-colonel Olivier Pech, victime d'un jet de pierre lors de cette nuit du 13 au 14 mai 2017, qui lui a valu à l'époque d'être évacué vers La Réunion avec un traumatisme crânien, le visage "fracassé". Le militaire a perdu la moitié de l'acuité visuelle de son œil droit.

"Mes clients sont satisfaits des décisions, que la justice soit passée et ait pris la mesure de l'extrême gravité des faits commis par les deux acteurs principaux de ce dossier", a pour sa part déclaré à l'AFP Me Pauline Ragot, l'avocate du lieutenant-colonel Pech.

Les violences envers les forces de l'ordre sont fréquentes dans ce département français de l'océan Indien en proie à l'insécurité. En 2018, un policier de la brigade anti-criminalité de Mayotte avait perdu l'usage d'un œil après avoir été blessé par un jet de projectile.

le Mardi 4 Mai 2021 à 05:59 | Lu 135 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus