Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Matari'i, la revue du Ciel nouvelle mouture arrive fin septembre



Matari'i, la revue du Ciel nouvelle mouture arrive fin septembre
PAPEETE, le 4 septembre 2015 - Lancée en 2007, la revue de l'association Ciel (Centre d'investigation d'ethnoastronomie locale) Matari'i paraît chaque année. La version 2015 est annoncée pour la fin du mois.

"Dans le prochain Matari'i nous parlerons de la canne à sucre, nous aurons trois articles en ethno linguistique dont un sur la vision polynésienne de l'arrivée des premiers Européens, nous présenterons aussi un sujet su le marae Ta'ata à Paea et un autre sur le paysage céleste et l'angoisse du temps", annonce Louis Cruchet, président de l'association Ciel (Centre d'investigation d'ethnoastronomie locale) qui édite la revue. Cette dernière sera disponible à la fin du mois.

En parallèle, Louis Cruchet signe un nouvel ouvrage intitulé : Cultures astronomiques et leur signification – Essai anthropologique d'imaginaire aux éditions de l'Astronome. "C'est un ouvrage qui ne traite plus seulement de la Polynésie mais qui s'étend à toutes les cultures astronomiques. C'est mon nouveau cheval de bataille, je passe en revue toutes les planètes dans les différentes cultures. C'est un travail de longue haleine. Pour l'instant j'ai fait une synthèse de mes premières recherches". D'après l'auteur, les planètes ont un nom et une personnification différents selon les cultures. Vénus par exemple est la planète de l'amour en occident, elle est celle de la guerre chez les Amérindiens.

Louis Cruchet a suivi des études d'anthropologie. Au cours de ses recherches pour la soutenance d'un diplôme d'étude approfondie (DEA) et d'une thèse il a découvert l'archéoastronomie et l'ethnoastronomie. Il explique que l'ethnoastronomie "étudie les représentations astronomiques des traditions, ethnies et cultures différentes. En France cette "science humaine" s'est progressivement intégrée à certaines écoles ethnologiques. Contrairement à l'archéoastronomie, qui ne se préoccupe que de l'aspect astronomique (au sens scientifique du terme) des orientations lithiques c'est-à-dire relatif des pierres, l'ethnoastronomie se préoccupe, elle, des représentations cosmologiques, astronomiques et astrologiques des sociétés traditionnelles. À travers ces représentations, nous sommes sur le terrain de l'ethnologue, de l'anthropologue et du sociologue, qui cherchent à restituer un imaginaire astral d'une société particulière." Depuis, il a créé le Ciel en 1998, signe des articles et ouvrages et propose des animations dans les écoles ou pour le grand public à la découverte de la voûte céleste polynésienne.

Bibliographie

Des ciels et des hommes : contribution polynesianiste à une anthropologie historique de l'imaginaire et des mythes astraux, la thèse de Louis Cruchet est diffusée par l'Atelier national de reproduction des thèses (ANRT) en 2001.

Le ciel en Polynésie - Essai d'ethnoastronomie en Polynésie orientale est paru aux éditions de l'Harmattan en 2005. Le but de cet ouvrage est de montrer les erreurs du comparatisme et de souligner les distinctions à faire dans le monde de la pensée astronomique des anciens Polynésiens.

Les dons du ciel des anciens Polynésiens, archéoastronomie en Polynésie française, collection Lettres du Pacifique est paru en 2009 aux éditions de l'Harmattan. Cet ouvrage affirme notamment que 50% des marae des îles de la Société sont orientés en rapport aux étoiles de la tradition polynésienne.

Une version tahitienne de Stellarium

Stellarium est un logiciel de planétarium open source et gratuit. Il affiche un ciel réaliste en 3D qui permet aux utilisateurs de voir la voûte céleste derrière leur ordinateur aussi bien que s'ils la regardaient à l'œil nu, aux jumelles ou avec un télescope. Il est disponible en version tahitienne grâce à la collaboration de Louis Cruchet et de l'ingénieur physicien Renaud Sadalle. "On y voit les étoiles et les constellations en tahitien. On peut aussi y voir le soleil se coucher sur les marae."
Plus de renseignements sur http://ciel.polynesien.free.fr


Matari'i, la revue du Ciel nouvelle mouture arrive fin septembre

Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 4 Septembre 2015 à 15:39 | Lu 2255 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 04:44 Sommet climat: les dirigeants réunis à l'Elysée

Lundi 11 Décembre 2017 - 17:29 Un premier bilan mitigé pour le Téléthon

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance