Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Matari'i i ni'a : la saison de l'abondance a commencé



Matari'i est le nom de la constellation des Pléiades aux îles de la Société et aux îles Australes. Cette constellation est connue et utilisée comme marqueur de temps dans tout le Pacifique.
Matari'i est le nom de la constellation des Pléiades aux îles de la Société et aux îles Australes. Cette constellation est connue et utilisée comme marqueur de temps dans tout le Pacifique.
PAPEETE, le 22 novembre 2018. L'association Haururu a célébré mardi soir Matari'i i ni'a. Chants, danses, 'orero et cérémonie du 'ava ont marqué l'entrée dans la saison de l'abondance. La commune de Faa'a fête ce vendredi et samedi Matari'i i ni'a.

L'association culturelle Haururu a célébré mardi soir Matari'i i ni'a à l'embouchure de la rivière de la vallée de Papeno'o. Des chants, 'orero et danses ont animé la soirée, qui a été marquée par l'alignement des Pléiades avec le soleil couchant et la ligne d'horizon. Ce phénomène se produit tous les 20 novembre (le 21 pour les années bissextiles). Suivant l'éclairage, on peut le voir plus ou moins bien à l’œil nu. C'est aussi cette nuit-là que les Pléiades restent le plus longtemps dans le ciel.

Ce phénomène astronomique marque le début de la saison d'abondance (tau auhuneraa, saison où apparaissent les fruits de l'arbre à pain).

"Cette année, à travers les 'orero, on a mis l'accent sur la généalogie des étoiles, qui s'appelle meremere fetu", souligne Léone Teuira, président de l'association Haururu. "Il y a ensuite eu un grand repas à base de produits de la terre pour montrer que Matari'i i ni'a est arrivé."

Célébrer Matari'i i ni'a c'est aussi se remettre en phase avec la nature. Matari'i i nia marque la fin de matari'i i raro, du rahui, période où les plantes poussent beaucoup moins. Logique, puisqu'il y a moins d'eau et que la durée d'ensoleillement est moins importante. C'est pourquoi, les grands repas polynésiens avaient traditionnellement lieu pendant la période d'abondance. Pendant celle-ci, sur terre, l'arbre à pain, alimentation de base à l'époque, produit de nombreux fruits. En mer, c'est la période pour pêcher les bonites. "Les chants que nous avons entonnés mardi ont un côté festif", souligne Léone Teuira. "Nous entrons dans une période d'abondance. Il faut que la fête soit au rendez-vous des six prochains mois."

Matari'i i ni'a se prépare depuis plusieurs jours. Le 11 novembre, c'était Tuhitiraa unu au Fare Hape, dans la vallée de Papenoo : les unu, les planches de bois, qui représentent les animaux protecteurs ont été remis sur les marae.
La commune de Faa'a fêtera ce vendredi soir l'entrée dans la saison d'abondance (lire programme ci-dessous).

Programme des festivités de Matari’i i ni’a à Faa'a

Vendredi 23 novembre
Au motu Ovini

17h30 : Accueil des invités
8 h : cérémonie de kava Orero sur Matari'i
Orero du metua Tanoa
Himene Ruau du groupe O Faa'a
Consommation de kava
Discours du maire
Buffet des produits locaux

Samedi 24 novembre
7h: prière
8h: départ du concours pêche
8h30: préparation et concours de la plus belle couronne de cou et de tête (par couple)
9h30: concours Ahi ura
10h30 : concours de dextérité au décorticage de coco
13h: retour des pêcheurs et pesée des poissons
15h30 : Tu'aro maohi

Samedi 1er décembre
Concours Ahimaa
Rassemblement du jury à la mairie puis départ à 5 heures dans les quartiers participants
12 h : présentation et note du jury passage du jury pour les fare maohi pendant la délibération du jury, prestation de l'école de percussions et l'école de danse de la commune

Lexique

Matari'i : nom de la constellation des Pléiades aux îles de la Société et aux îles Australes.
Mata signifie œil et rii : petit, donc Matarii signifierait les petits yeux.
Cette constellation est connue et utilisée comme marqueur de temps dans tout le Pacifique. Les Polynésiens lui prêtaient des liens secrets avec la vie, le cycle d'abondance et la fertilité.


Tau 'auhune : L'année polynésienne se divisait en deux principales saisons ou périodes royales (tau ari'i), marquées par deux dates : Matarii i ni'a vers le 20 novembre où commence la saison de l'abondance (tau 'auhune).

Tau o'e :
Vers le 20 mai, commence Matari'i i raro, avec la disparition des Pléiades et le début de la saison de la disette (tau o'e). Le passage d'une période à une autre était un moment clef de la vie ancienne et était marqué par d'importants rites et rituels

Rédigé par Mélanie Thomas le Jeudi 22 Novembre 2018 à 10:05 | Lu 703 fois

Tags : ABONDANCE





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués