Tahiti Infos

Matahi Drollet remporte des Trials dantesques et rejoint le main event du Tahiti Pro


Matahi Drollet sur l'une de ses bombes ce dimanche à Teahupo'o.
Matahi Drollet sur l'une de ses bombes ce dimanche à Teahupo'o.
Tahiti, le 6 août 2023 - Matahi Drollet a remporté ce dimanche les Trials du Tahiti Pro. Dans des conditions dantesques dans la passe de Hava'e et à l'issue d'une finale époustouflante, le King de Teahupo'o a pris le meilleur sur Eimeo Czermak. Grâce à ce succès Matahi Drollet rejoint ainsi le main event du Tahiti Pro qui débutera vendredi. 

De mémoire de spécialiste voilà un moment que les Trials du Tahiti Pro ne s'étaient pas tenus dans d'excellentes conditions sur le spot de Teahupo'o. Mais ce dimanche la mâchoire de Hava'e s'est montrée sous son plus beau jour pour l'édition 2023. Une belle houle de sud-ouest et un vent quasiment nul ont magnifié le site des épreuves de surf pour les JO 2024. Et dans ces conditions quasiment parfaites, les 32 surfeurs engagés dans ces Trials ont offert du grand spectacle tout au long de la journée. 

Grosses notes toute la journée

Tikanui Smith s'est offert le premier 10 lors de cette édition des Trials.
Tikanui Smith s'est offert le premier 10 lors de cette édition des Trials.
Les notes ont volé très haut ce dimanche. Et le premier gros score est venu de Tikanui Smith. Dès le premier round le natif de Moorea s'offrait la note parfaite de 10 sur l'une des nombreuses bombes de la journée. Les performances de ce genre se sont répétées tout au long des différents tours et des séries. Mataiea Hiquily, Haunui David, Enrique Ariitu, Lorenzo Avvenenti, Eimeo Czermak ou encore Hauroa Maiotui ont également tutoyé les sommets mais sans pour autant atteindre la perfection. Ces conditions néanmoins n'ont pas souri à Michel Bourez. Le Spartan, 38 ans, a été éliminé dès le deuxième tour. La faute à Matahi Drollet, et sa note de 9.83 notamment, et à Enrique Ariitu qui ont mis fin au rêve de victoire du surfeur de Paea. 

Drollet et Czermak se répondent à coup de 10 en finale

Eimeo Czermak a lui aussi enchainé les gros tubes tout au long de ces Trials.
Eimeo Czermak a lui aussi enchainé les gros tubes tout au long de ces Trials.
Si la journée a été marquée par de nombreuses performances XXL, la finale, qui a opposé deux ultra-spécialistes de la vague de Hava'e Matahi Drollet à Eimeo Czermak, allait clore en beauté ces Trials 2023. Dans les premières minutes, le goofy Matahi Drollet s'engageait sur une première bombe récompensée de la note presque parfaite de 9.60. Pas encore rassasié, le King de Teahupo'o enchainait avec une autre beaucoup plus massive. Parfaitement positionné dans le tube, Drollet se permettait même de surfer les bras croisés pour finir la vague. À la sortie, pour lui, un score tout à fait logique et mérité de 10, pour un total de 19.60. 

“La finale était tellement intense. Quand j'ai eu mon 10 j'étais content mais vu que j'avais en face Eimeo je savais qu'il allait me répondre avec un 10.” Et le finaliste de la dernière édition des Trials a en effet vu juste. Parce que Eimeo Czermak allait lui répondre. Un premier score de 8.17 pour ouvrir son tableau de note, puis quelques minutes après il s'offrait lui aussi sa bombe. Si la vague était à première vue plus petite que celle de son rival, Czermak était lui beaucoup plus “deep” dans le tube. Une profondeur appréciée et récompensée de la note de 10 par les juges. Avec son 10 en poche, Eimeo Czermak devait désormais battre la note de 9.60 de Drollet. De gros sets ont continué à déferler dans la passe de Hava'e, mais malheureusement pour Czermak il ne sera pas en mesure de rééditer son exploit. À l'arrivée donc Matahi Drollet s'imposait à l'issue d'une finale qui restera certainement dans les annales. “Je suis vraiment ému de gagner devant ma famille et mes amis. Ça a toujours été un rêve de gagner les Trials. Quand j'étais petit je regardais mon grand frère Manoa et il a gagné deux fois ces Trials dans des conditions un peu similaires. Du coup à faire pareil je suis vraiment très content”, a indiqué le gagnant. 

Grâce à sa victoire aux Trials, Matahi Drollet rejoint ainsi Kauli Vaast et Vahine Fierro dans le main event du Tahiti Pro. Mais hélas pour lui et comme pour les autres Tahitiens engagés dans la compétition, les conditions devraient retomber entre le 11 et le 20 août à Teahupo'o. 

Mateia Hiquily qui "claim" à la sortie de sa bombe.
Mateia Hiquily qui "claim" à la sortie de sa bombe.

Enrique Ariitu a vu son beau parcours s'arrêter en demi-finale où il a été éliminé par le futur vainqueur.
Enrique Ariitu a vu son beau parcours s'arrêter en demi-finale où il a été éliminé par le futur vainqueur.

Malgré de très bonne conditions ce dimanche à Teahupo'o Michel Bourez n'a jamais trouvé son rythme.
Malgré de très bonne conditions ce dimanche à Teahupo'o Michel Bourez n'a jamais trouvé son rythme.

Rédigé par Désiré Teivao le Dimanche 6 Août 2023 à 19:51 | Lu 2933 fois