Tahiti Infos

Martinique: l'intersyndicale appelle à la levée des barrages


LOIC VENANCE / AFP
LOIC VENANCE / AFP
Paris, France | AFP | mercredi 23/11/2021 - L'intersyndicale à l'origine de la grève générale lancée lundi appelle à la levée des barrages, a annoncé Bertrand Cambusy, secrétaire général de la CSTM, après des violences mardi.

L'intersyndicale "s'est réunie et a analysé la situation, et compte tenu (...) de ce que nous avons constaté tout au long de cette journée (mardi, NDLR), (...) l'intersyndicale a décidé ce soir de lever les barrages", a-t-il indiqué sur Martinique La 1ère dans la nuit de mardi à mercredi.

Cet appel ne garantit toutefois pas que tous les barrages routiers soient levés rapidement, et que les heurts cessent, certains d'entre-eux étant tenus par des personnes non syndiquées.

Le parquet de Fort-de-France a ouvert une enquête mardi après que des forces de l'ordre et des pompiers ont été la cible de tirs par armes à feu lundi soir, dans un quartier populaire de Fort-de-France, sans faire de blessés.

Le mouvement s'est enclenché pour réclamer la suspension de l'obligation vaccinale, mais avance des revendications variées.

En Guadeloupe voisine, où les violences, d'une ampleur supérieure à celles de la Martinique, ont continué mardi, le couvre-feu a été prolongé jusqu'au 28 novembre.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a fait du rétablissement de l'ordre public "le préalable à toute discussion évidemment".

Le mouvement de contestation de la vaccination obligatoire contre le Covid-19 pour les personnels soignants et les pompiers a été déclenché le 15 novembre en Guadeloupe, avec un appel à la grève générale d'un collectif d'organisations syndicales et citoyennes qui réclament aussi la hausse des salaires et des minima sociaux et la baisse des prix des carburants et du gaz.

Rédigé par RB le Mercredi 24 Novembre 2021 à 05:18 | Lu 195 fois
           



Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.