Tahiti Infos

Marcel Tuihani quitte déjà Ia Ora te Nuna'a


Tahiti, le 16 janvier 2022 – L'ancien président de l'assemblée et vice-président du nouveau parti Ia Ora te Nuna'a, Marcel Tuihani, annonce déjà quitter le mouvement politique du sénateur Teva Rohfritsch. Il estime le jeune parti trop isolé pour aborder les territoriales.
 
Lancé le 7 décembre dernier, le parti autonomiste constitué autour des deux déçus du Tapura, le sénateur et représentant Teva Rohfritsch et la représentante Nicole Bouteau, va déjà perdre l'un de ses vice-présidents. En effet, l'ancien président de l'assemblée Marcel Tuihani a confirmé lundi matin à Tahiti Infos sa décision de démissionner de la formation politique Ia Ora te Nuna'a. Marcel Tuihani a informé jeudi dernier le comité directeur du parti de son départ. "Je n'ai pas trouvé la place qui me convenait", s'explique l'ex-numéro deux du Tahoera'a à la tête de son propre -et modeste- mouvement politique "Te Ora Api" depuis les territoriales de 2018. "Je considère que Teva Rohfritsch a atteint la maturité politique nécessaire pour mener une liste aux territoriales et pour être président de la Polynésie française, mais j'estime que l'organisation et la méthodologie de travail de Ia Ora te Nuna'a ne correspondent pas à l'enjeu des territoriales. Ils n'ont pas pris la mesure d'une telle élection. Et je m'interroge, si on part aussi seuls est-ce qu'on est bien armés pour ce type d'élection ?"
 
Marcel Tuihani affirme qu'il souhaite continuer à exister politiquement avant ces élections territoriales mais assure qu'il n'a pas encore trouvé de point de chute politique. Il affirme vouloir œuvrer pour le "rassemblement des forces autonomistes" et pour porter les sujets de l'accès à l'emploi, de l'inflation et du coût de la vie ou encore du financement de la solidarité et de la santé… Mais il souhaite agir "plus efficacement" potentiellement auprès d'une autre formation politique. Du côté du Ia Ora te Nuna'a, on commentait ce départ lundi en évoquant un "non-évènement au sein du parti".
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun et Antoine Samoyeau le Lundi 16 Janvier 2023 à 15:00 | Lu 3600 fois