Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Makatea, le paradis de l’escalade



PAPEETE, le 5 novembre 2017 - Plusieurs grimpeurs de l’association Vertical Limit reviennent d’un séjour original passé sur l’île de Makatea, située dans les Tuamotu, en novembre dernier. Ces passionnés de varappe, qui ont fait découvrir les magnifiques falaises aux jeunes natifs de l’île, souhaitent faire de Makatea un paradis mondial de l’escalade.

Décidément Makatea est une île pleine de richesses qui suscite bien des convoitises… Après son sous-sol toujours envié pour son phosphate, c’est au tour de ses majestueuses falaises de faire parler d’elles. De véritables joyaux de l’escalade, selon les grimpeurs !
« Le site est immense et très varié. La qualité de la roche est vraiment excellente et correspond exactement à ce qui plait aux grimpeurs en ce moment. Les falaises de Makatea ont un potentiel extraordinaire, elles peuvent devenir parmi les spots les plus renommés de la varappe dans le monde à condition d’ouvrir et d’équiper des voies. Et puis grimper et pouvoir apercevoir une baleine, c’est tout de même unique ! », explique avec passion Frédéric Salle, guide de haute montagne, ancien cadre technique de la fédération française de la montagne et de l’escalade, qui faisait partie du voyage.

OUVRIR AU DEPART 50 VOIES

Mais effectivement, avant que Makatea ne devienne le futur eldorado de l’escalade tant espéré par les grimpeurs, un minimum d’investissements s’avère impératif. « Pour exploiter le potentiel fabuleux des sites d’escalade de Makatea, il faut ouvrir au départ une 50aine de voies de niveaux différents, allant des débutants aux experts. Nous avons estimé ces dépenses à environ 5 millions de frs. A terme, nous souhaiterions en ouvrir au moins 250 », précise François Pratique, le président de Vertical Limit.
Les membres de l’association, venus tester la roche de l’île, sont donc à la recherche de financements. Selon eux, l’argent, investi dans l’ouverture des voies d’escalade, aurait des retombées économiques sur toute l’île et profiterait directement aux habitants.
« Les sites pourraient attirer des sportifs aguerris, venant d’Australie, du Japon, des Etats-Unis... Ce type de grimpeurs viennent sur des sites d’escalade clé en main, mais par contre, ils dépensent de l’argent pour l’hébergement, la nourriture, ils louent des scooters pour se rendre sur les différents sites… Certains jeunes de l’île pourraient également être formés à l’entretien des voies d’escalade et pourraient s’occuper d’encadrer les grimpeurs débutants, car la varappe est aussi une activité familiale, les enfants, même jeunes, peuvent être initiés. Tout cela aurait des répercussions financières positives », indique le guide de haute montagne Frédéric Salle.

UN COMBINE PLONGEE A RANGIROA ET ESCALADE A MAKATEA

Une autre problématique de taille, celle du transport, vient compliquer le rêve de ces passionnés de la grimpette. « L’île n’est desservie qu’une à deux fois par mois par une goélette. L’une des solutions est de venir en charter privé. En bateau à moteur, il faut compter 12 h pour relier Tahiti et seulement 3 h pour Rangirao. Des touristes pourraient venir plonger à Rangiroa puis ensuite enchaîner sur trois jours d’escalade et de rando à Makatea. L’activité de l’escalade peut booster d’autres secteurs d’activités, comme le tourisme vert, le transport… Il y a de nombreuses pistes à étudier », confie serein Frédéric Salle qui ne rêve que d’une chose escalader de nouvelles voies sur la roche de Makatea.

Des jeunes de l’île initiés à l’escalade

Dans le cadre du projet d'équipement de voies d'escalade sur les falaises, plusieurs membres de l’association tahitienne, Vertical Limit, sont allés du 24 au 27 novembre 2017 à Makatea. Les adhérents de l’association sont en manque de lieux pour s’adonner à leur sport favori depuis la fermeture du mur d’escalade de l’Université de Polynésie française et ont trouvé en Makatea, le paradis pour pratiquer leur passion.
Les grimpeurs, accompagnés de Dany Pittman, Présidente de l'association Rupenomakatea, ont profité de leur visite sur l’île pour initier les jeunes de Makatea à l’escalade. Pour le président de l’association, François Pratique, « L’objectif a été atteint à 100 %. Cette expérience a été très positive, les jeunes n’avaient jamais pratiqué ce sport, j’ai le sentiment qu’ils ont vraiment adoré découvrir leur île de cette façon, en escaladant les falaises, la grotte, c’était vraiment unique. Peut-être cela suscitera-t-il même des vocations ! ».

La roche de Makatea est d’une qualité exceptionnelle selon les spécialistes.
La roche de Makatea est d’une qualité exceptionnelle selon les spécialistes.
Makatea, l’île du phospate et de la biodiversité

Makatea est connu pour ces importants gisements de phosphate de l'île exploités de 1917 à 1966. L’île porte encore les stigmates de cette exploitation minière sur son sol et les ruines de nombreuses infrastructures industrielles sont encore visibles. Depuis plusieurs années, l’australien Colin Randall souhaite relancer un nouveau projet d’extraction de phosphate. Son projet porte sur les 600 hectares déjà exploités par le passé et qui recèlent toujours du phosphate. La population est partagée quant à l’éventuelle reprise de l’activité minière, le promoteur souhaite mener une enquête publique. L’île recèle une biodiversité et des espèces endémiques uniques dans la Polynésie.

Rédigé par Pauline Stasi le Mardi 5 Décembre 2017 à 09:27 | Lu 3190 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Août 2018 - 18:17 Tous fin prêts pour la rentrée !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués