Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Maina Sage au conseil d'administration de l'Agence française pour la biodiversité



Maina Sage au conseil d'administration de l'Agence française pour la biodiversité
PARIS, le 18 janvier 2017. Le conseil d'administration de l'Agence française pour la biodiversité sera installé ce jeudi à Paris. En tant que députée, Maina Sage y siège.

Pour la première fois, le conseil d'administration de l'Agence française pour la biodiversité se réunit ce jeudi à Paris. Jusqu'à la fin de son mandat, la députée Maina Sage y siègera en tant que représentante de l'Assemblée nationale et du Sénat, aux côtés de Jérôme Bignon, sénateur de la Somme, Nicole Bonnefoy, sénatrice de la Charente, Serge Letchimy, député de la Martinique. Au total, 43 personnes sont membres du conseil d'administration. A noter que le président d'honneur est l'astrophysicien Hubert Reeves.

L’Agence française pour la biodiversité est opérationnelle depuis le 1er janvier. L’agence est la référence institutionnelle pour répondre à ces enjeux et venir en appui des politiques publiques de préservation et de reconquête de la biodiversité, de la qualité de l’eau et des milieux marins.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 18 Janvier 2017 à 10:39 | Lu 916 fois







1.Posté par Taaroa le 19/01/2017 08:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est bon que la Polynésie française soit reconnue pour l'immensité d ela diversité naturelle qu'elle représente bien que moindre que celle de la Guyane. Dommage que ce soit Maina Sage qui y siège, une politicienne bonne technicienne mais sans aucun esprit critique, aucune force de proposition: une jolie potiche rien de plus a attendre de constructif. L'argent du contribuable une fois encore foutu en l'air !

2.Posté par emere cunning le 19/01/2017 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amazing ! La France croule sous les dettes à bichonner son armée de fonctionnaires, mais persiste à se créer une administrat° parallèle, ces quelque 1200 Agences d’état qui coûtent 54 MILLIARDS D’EUROS. Pour autant, elle s’autorise à nous faire la leçon, chargeait dame Bolliet de faire le ménage avec Temaru. Ils n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère mettant en doute la pertinence des programmes de G Flosse qu’ils savaient à l’ébauche, supprimant des établissements INDISPENSABLES tel le GIP (place aux cyclones), et pis, l’EPAP chargé d’actions de prévention des violences intrafamiliales, délinquance, suicide, contraception, diabète/obésité/alcoolisme, sécurité routière… Nos problèmes devenus dramatiques. WHAT NOW ? Satisfaits ?

3.Posté par emere cunning le 19/01/2017 09:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La france dispose déjà d’au moins 8 agences chargées de la préservation de l’environnement, des aires marines, etc. Cette Agence de la Biodiversité (qui regroupe 4) n'est pas pour autant à la diète, elle va abriter… 1200 agents, engloutir quelque 300 millions d’EUROS !!! Qu’a fait celle censée protéger la faune/flore pour stopper la peste du miconia ici ? Rien d'efficace, elle s'est amusée à répertorier nos autres plantes soi-disant envahissantes, bien qu’en rien comparables. Que du plaisir pour ces fonctionnaires bons qu’à se balader et pondre des rapports tout en baratin… de vrais emplois fictifs. Et notre député entre dans le jeu de Ségolène, la copine à Temaru et Fritch, même travail de sape.

4.Posté par Taaroa le 19/01/2017 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere tes commentaires sont excellents et pertinents, mauruuru

5.Posté par emere cunning le 21/01/2017 13:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Taaroa,
Mauruuru i te tai’o mai (a tauturu mai, penei a’e e maramarama rii ta taua Nuna’a, a nu’u ai i mua).
Mais je dois avouer qu’on m’a reproché de radoter sur les Agences d’état, c’est voulu. G Flosse a été sensible à nos problèmes et les a affrontés avec les moyens du bord : ces mesures et emplois créés dans l’urgence, l’EPAP et ces associations qu’il a aidées, en attendant de, tous, mieux s’organiser. Que la France n’ait pu faire grand-chose quand elle régnait sur ce Pays, passe encore. Mais que sa cour des comptes et sa justice nous cassent la baraque, condamnent et malmènent des gens dévoués, pour aujourd’hui se vanter de ses actions quand rien ne va plus, c’est révoltant.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués