Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Mahealani Amaru en lice pour le concours national du club Soroptimist



PAPEETE, le 25 avril 2018. Elle a 18 ans et, depuis l'âge de sept ans, elle danse au Conservatoire artistique de Polynésie française grâce au soutien du Club soroptimist. Pour eux, elle travaille sur un clip qu’elle va envoyer à un concours national sur le thème de la paix. Le tournage a commencé.

L’Union française du Soroptimist international organise un concours ayant pour thème la paix. Ce concours s’adresse aux enfants, adolescents et jeunes adultes des écoles, collèges, lycées, centres d’accueil, associations. Il invite ses participants à s’exprimer de façon individuelle ou collective par des photos, vidéos, dessins, poèmes sur la notion de la paix. "Qu’est-ce que ce mot signifie pour toi ? Comment vivre la paix au quotidien ? ".

Mahealani Amaru, une Polynésienne de 18 ans, a décidé d’y répondre. "Je crois que c’est quelque chose de fort qui se trouve à l’intérieur de chaque personne. C’est une notion individuelle, que l’on partage ensuite avec son entourage notamment."

Pour traduire sa réponse, Mahealani Amaru a deux minutes. Elle a décidé de le danser. Elle a écrit un texte et imaginé une chorégraphie. Car elle danse depuis sept ans au conservatoire artistique de Polynésie française. "Grâce au club Soroptimist", insiste-t-elle. "Il prend en charge les inscriptions depuis deux ans maintenant. Sans cela je n’aurais jamais pu continuer."

Mahealani Amaru a commencé la danse car sa grand-mère lui a demandé de choisir une activité culturelle. "Tous les mercredis et les vendredis après-midi, j’ai eu cours de danse. En grandissant, ces cours m’ont passionné. Écouter les mélodies traditionnelles, les percussions, avec les enseignants et amis de mon cours est devenu indispensable. Je ne peux plus m’en passer." Elle va passer cette année son examen de dernière année en danse et orero. Rien n’est encore joué, mais elle pourrait à cette occasion, selon les professionnels qui la voient évoluer, décrocher une médaille d’or.



Pour revenir au concours du club Soroptimist : "Il y aura en plus de la musique et des images de Tahiti dans la vidéo", précise la jeune femme. "Simon Pillard ma fait plusieurs propositions et nous nous sommes arrêtés sur Le chant des oiseaux de Pablo Casal." Le tournage a commencé le dimanche 25 mars.

Les inscriptions étaient possibles jusqu’au 31 décembre 2017. Les créations sont à rendre avant le 30 mai 2018. À l’issue du concours, elles seront regroupées et valorisées lors d’une manifestation organisée à l’occasion de la journée de la paix du 21 septembre en France.

Peu importe les résultats du concours. Pour Mahealani Amaru, cette étape est une pierre de plus à la construction de son avenir. "L’une de mes enseignante nous a dit un jour : ‘surtout, faites un métier qui vous passionne si vous voulez être heureux’. Je veux travailler dans le milieu culturel. " Elle va s’inscrire à l’université de Polynésie française en section littérature, langue et civilisation étrangères et régionales et va continuer la danse.

Le club soroptimist international, une ONG accréditée à l’ONU

Le Sorioptimist International ou SI est une organisation mondiale de femmes engagées dans la vie professionnelle et social qui œuvrent à promouvoir les droits humains pour tous, le statut et la condition de la femme, l’éducation, l’égalité, le développement et la paix. Elle se veut une "voix universelle pour les femmes". Elle dispose à ce titre de représentantes au Conseil de l’Europe et dans chacun des principaux centres de l’Organisation des nations unies (ONU). Au total, elle compte plus de 76 000 membres répartis dans 3 000 clubs présents dans 123 pays. Ce sont, grâce à ce réseau, plus de 4 000 projets qui voient le jour et sont portés aux quatre coins du monde. En France, le SI c’est 2 700 femmes et 119 clubs.

Le SI, avec sa devise : "Une vision pour l’avenir, une dynamique pour le présent", s’engage au niveau local, national et international dans des projets de service et des actions concrètes visant notamment :

-L’éducation des femmes et des filles,
-L’autonomisation et le leadership des femmes,
-La lutte contre les violences à l’égard de femmes et des filles,
-La santé et la protection de l’environnement,
-La défense et la paix.

En Polynésie le club, présidé par Naja Charreard, organise des conférences, des événements comme le concert de la paix ou le concert de la femme. Il soutien des jeunes femmes comme Mahealani Amaru dans leur projet de vie.


Contact
http://tahiti-papeete.soroptimist.fr

Facebook : Soroptimist Tahiti


Rédigé par Delphine Barrais le Mercredi 25 Avril 2018 à 15:04 | Lu 3215 fois

Tags : CONCOURS, DANSE





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Novembre 2018 - 16:35 Te Ora Hau veut faire entendre sa voix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués