Tahiti Infos

Louis Provost réélu à la tête du Comité Olympique de Polynésie Française


Louis Provost (au centre en rouge) a été réélu à la tête du COPF pour quatre ans. Il sera entouré en grande partie de l’équipe qui l’accompagnait lors de sa précédente mandature.
Louis Provost (au centre en rouge) a été réélu à la tête du COPF pour quatre ans. Il sera entouré en grande partie de l’équipe qui l’accompagnait lors de sa précédente mandature.
Tahiti le 10 mars - L’Assemblée générale élective du Comité Olympique de Polynésie Française (COPF) s’est tenue samedi matin dans l’amphithéâtre de l’Institut de l’Institut de la Jeunesse et des Sports de la Polynésie Française (IJSPF). Deux candidat briguaient la présidence de l’institution pour les quatre prochaines années, Louis Provost et Faana Taputu. Les fédérations ont voté pour la continuité en réélisant le président sortant Louis Provost  
 
Journée marathon samedi à l’IJSPF à l’occasion de l’assemblée élective du COPF, les présidents de fédération ou leurs représentants étant convoqués à 7 h 30 et ne quittant l’endroit qu’aux alentours de 17 heures, d’autant que l’assemblée n’a débuté qu’à 8 h 45. Il est vrai en outre que le programme était lourd avec plusieurs sessions de votes et de dépouillement pour élire les membres des cinq collèges attachés au COPF, lesquels composaient le nouveau conseil d’administration et se réunissaient ensuite pour proposer un candidat à la présidence du COPF, celui-ci devant être officialisé par un nouveau vote. Deux prétendants au poste s’étaient déclarés, Louis Provost le président de la Fédération polynésienne de tir et président en exercice à la tête du COPF et Faana Taputu le président de la Fédération tahitienne de basket. Au fil des élections des différents collèges, la balance semblait penchée en faveur de Louis Provost dont les soutiens étaient élus en force au sein des collèges (voir encadré). Et ce constat était marquant pour le collège le plus important, celui des sports olympiques qui comptent sept membres au sein du Conseil d’Administration du COPF fort de 13 membres. 14 candidats étaient en lice pour les sept places à pourvoir dont Faana Taputu qui n’étaient pas élus ce qui sonnait le glas de ses espérances.

Louis Provost largement plébiscité
 
Elu en revanche Teiki Dubois au titre de la Fédération polynésienne de rugby qui allait soulever un problème quant au résultat des votes du collège des sports non olympiques. Les statuts du COPF mentionnent que le collège en question doit être composé d’au moins une femme et un homme. Teta Shan y était candidate mais les votes ont élu trois hommes, Alexandre Wohler, Luc Faatau et Jarda Otcenasek. Lors du regroupement du CA réuni pour proposer un candidat à la présidence du COPF, Teiki Dubois soulevait à nouveau le problème et il était décidé de le soumettre à l’assemblée générale, laquelle votait à main levée pour se positionner. La majorité votait pour le respect des statuts et Teta Shan prenait la place de Jarda Otcenasek. Sage décision à notre avis car sinon c’était la porte ouverte à un recours. Place ensuite et enfin à l’élection du président car la journée commençait à être longue et les rangs de l’amphithéâtre se clairsemaient de plus en plus. La candidature de Louis Provost proposée par le CA était logiquement et largement entérinée avec 228 bulletins pour, 32 bulletins blancs et 2 bulletins nuls. Louis Provost qui n’a jamais vraiment douté de sa réélection se sachant largement soutenu d’autant que ses actions et celles de son bureau ont permis à Tahiti de briller (2è au tableau des médailles) aux derniers Jeux du Pacifique des Îles Salomons au mois de novembre s’est exprimé en fin de journée : ’’Je suis toujours aussi motivé et plus encore pour la mandature à venir car elle conduira à l’organisation des Jeux du Pacifique à Tahiti en 2027. Il y a du travail, il nous reste deux ans et demi pour bien ficeler notre dossier mais j’ai été rassuré récemment par le président Moetai Brotherson qui nous apporte son soutien. J’ai été conforté aujourd’hui par le résultat des élections et ça confirme que le travail que j’ai effectué lors des quatre dernières années avec mon bureau a convaincu. Il y a encore à faire mais nous avons déjà mis beaucoup d’actions en place et nous sommes continuellement en discussion avec les décideurs pour améliorer le fonctionnement du sport local. Je repars pour quatre ans avec un CA composé en partie de nouveaux membres et je pense que c’est de nature à créer de la dynamique, mais je continuerai à m’appuyer sur les anciens qui ont démontré leurs compétences depuis que l’on travaille ensemble’’.

 
Le COPF pèse dans le paysage local
 
Reconnaissant sportivement sa défaite, Faana Taputu s’est également confié : ’’Les fédérations ont choisi et je respecte leur choix. Je proposais un programme intéressant à mon sens pour développer les actions du COPF et le sport local mais il n’a pas été suivi. Je proposais notamment de travailler plus intensément au niveau des relations internationales et je pense que ce sera suivi d’effets car certains nouveaux membres du CA y sont sensibles. Maintenant, je souhaite bonne chance à la nouvelle équipe et à Louis Provost qui a été réélu sans contestation’’. 
La composition du bureau directeur (6 membres) du COPF et du rôle de chacun sera déterminée le 18 mars sous la présidence de Louis Provost. Beaucoup de travail en perspective pour la nouvelle équipe avec notamment la préparation des Jeux du Pacifique 2027 et soulignons que le COPF pèse d’un poids certain dans le paysage local (et pas seulement sportif) avec à l’heure actuelle 53 000 licenciés et 36 fédérations sportives.
Patrice Bastian  

La composition du Conseil d’Administration du COPF
Collège olympique
-Louis Provost (Tir)
-Michel Sommers (Natation)
-Teva Bernardino (Cyclisme)
-Cécile Gilroy (Athlétisme)
-Anne Faaio (Volley-ball)
-Yann Teagai (Golf)
-Teiki Dubois (Rugby)
Collège non olympique
-Alexandre Wohler (Tuaro Maohi)
-Luc Faatau (Va’a)
-Teta Shan (Aikido)
Collège multisports ou affinitaire
-Henriette Kamia (handisport)
Collège scolaire et universitaire
-Fabrice Balland
Collège délégué des archipels
-Michel Paille

Rédigé par Patrice Bastian le Dimanche 10 Mars 2024 à 10:53 | Lu 1644 fois