Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Logement : Bouissou promet une "rallonge substantielle" pour l'AIM



Jean-Christophe Bouissou a dit le souhait du gouvernement Fritch de voter une rallonge budgétaire "substantielle" en faveur de l'Aide à l'investissement des ménages (AIM), à l'assemblée courant juin prochain.
Jean-Christophe Bouissou a dit le souhait du gouvernement Fritch de voter une rallonge budgétaire "substantielle" en faveur de l'Aide à l'investissement des ménages (AIM), à l'assemblée courant juin prochain.
PAPEETE, 2 mai 2018 - Alors que les conventions avec les trois organismes bancaires de la place ne sont signées que depuis début février, la dotation de 300 millions Fcfp prévue au budget 2018 pour le financement de l’Aide à l’investissement des ménages (AIM) est déjà épuisée.

Dans le cadre de son plan d’actions économiques, le gouvernement a mis en place une aide à l’investissement des ménages (AIM). Le texte a été voté le 12 octobre dernier par l’assemblée afin d’élargir l’assiette des bénéficiaires de l’AIM "ancienne formule", adoptée en août 2014. S’il concernait jusqu’alors les ménages ayant un projet de construction ou d’acquisition d’un logement neuf à usage d’habitation principale, le dispositif AIM est désormais élargi aux travaux d’aménagement, d’extension ou de rénovation du logement, quelle que soit la vétusté de celui-ci, pourvu qu’il s’agisse d’un bien immobilier à usage d’habitation principale en Polynésie française. Le montant de l’aide peut aller jusqu’à 4 millions Fcfp en fonction de critères de revenu.

Sont dorénavant éligibles à ce dispositif tous les propriétaires. Les seuils intermédiaires de revenus établis par la loi d’août 2014 sont supprimés. Et visiblement l’AIM rencontre un franc succès. Pour l'année 2017, au 22 septembre, 38 dossiers avaient été traités au titre du premier dispositif AIM, pour un montant d’aides publiques de 70,7 millions Fcfp. Pour l’année 2018, la dotation de 300 millions Fcfp inscrite au budget primitif de la collectivité est épuisée depuis fin avril.

Le porte-parole du gouvernement a saisi l’occasion du point presse donné à l’issu du Conseil des ministres pour déclarer l’intention du gouvernement Fritch de voter une rallonge budgétaire "substantielle" lors d’un collectif budgétaire qui pourrait avoir lieu courant juin prochain, "si, bien sûr, la population lui accorde sa confiance". L’occasion était trop évidente pour ne pas faire la soudure avec le scrutin décisif de dimanche prochain.

Les conventions entre le Pays et les trois organismes bancaires de la place ne sont signées que depuis le 2 février dernier. Pour ce dispositif d'aide, les banques interviennent comme relais entre l’administration et les ménages emprunteurs pour le financement d'un projet de construction, aménagement ou rénovation. Près de 150 dossiers ont été traités sur les premiers mois de 2018 pour venir à bout de la dotation budgétaire.

"Manifestement, on s’aperçoit que 300 millions de francs ne suffisent pas pour garantir la pérennité du dispositif d’aide à l’investissement des ménages (…) sur l’année. Mais c’est la même enveloppe que ce qui a été consacré en 2017. Donc on voit un engouement au niveau de la population – certainement parce qu’elle a plus confiance aujourd’hui, pour se lancer dans des emprunts sur une longue durée. Peut-être aussi que la situation des échéances électorales agit sur les comportements", a estimé Jean-Christophe Bouissou. "Nous avons pris la décision, si nous sommes élus, si Edouard Fritch reprend les rênes du Pays, de consacrer une dotation budgétaire supplémentaire (…) qui devra être votée par l’assemblée courant juin. S’agissant des autres groupes politiques, personne ne s’est engagé sur la pérennisation de ce dispositif".

Et le ministre du logement insiste : "Ce que je peux vous assurer, c’est que nous avons la volonté que l’ensemble des dossiers, y-compris des dossiers à venir sur l’année 2018, puisse être servi par l’AIM".

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mercredi 2 Mai 2018 à 14:36 | Lu 3517 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Septembre 2018 - 19:17 Angélo Frébault exclu du Tahoera'a Huiraatira

Lundi 24 Septembre 2018 - 18:30 Un cas de tuberculose au lycée Gauguin

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués