Tahiti Infos

Lili Paillisse championne de France juniors d'eau libre


Lili Paillise (au centre) a fait honneur à la natation tahitienne aux championnats de France en eau libre.
Lili Paillise (au centre) a fait honneur à la natation tahitienne aux championnats de France en eau libre.
Tahiti, le 19 juin 2022 - La natation tahitienne s’est distinguée, vendredi, au Canet-en-Roussilon lors du 10 km du championnat de France en eau libre avec le titre décrochée par Lili Paillisse dans la catégorie juniors 1ère année. Mauvaise nouvelle en revanche pour la délégation tahitienne avec l’annulation pour cause de mauvaises conditions météos de la 2è journée consacrée au 5 km.

La sélection tahitienne composée de Lili Paillisse, la féminine du groupe et de Naël Roux, Sosthène Videau, Enzo Kernivinen et Kelian Soulière Becart nourrissaient des ambitions réalistes aux championnats de France en eau libre organisés ce week-end dans la région de Perpignan. Un podium aurait déjà constitué une belle récompense pour l’équipe du fenua encadrée par Anis Billi l’entraîneur du Centre de performance polynésien. 

Et de podium il en fut bien question, vendredi, pour les couleurs tahitiennes sur l’épreuve du 10 km lors de la remise des prix des catégories féminines, Lili Paillisse dépassant les espérances de départ en étant sacrée championne de France juniors 1re année. La jeune fille du CNP est rentrée dans le Top 10 toutes catégories en terminant 9e en 2h18’54 et s’est donc imposée en juniors 1ère année.

"Son titre en juniors est vraiment une grosse performance"

Sylvain Roux, le directeur technique de la fédération tahitienne de natation, s’est confié sur la valeur de la performance de Lili Paillisse lors du meeting 50 mètres à la piscine Tipaerui : “Sa place dans le Top 10 français et son titre en juniors est vraiment une grosse performance. C’est d’autant plus costaud que c’était son premier 10 km en compétition officielle. On la savait capable de faire un podium dans sa catégorie mais pas de décrocher le titre”. Naël Roux était également en lice sur la distance chez les hommes et il y a décroché une place honorable de 24e sur 50 partants et de 8e en juniors 2 en 2h03’18’’. Enzo Costa-Lacombe ex-sociétaire du CNP qui nage désormais à Sète a pris la 20e place et la 6e en juniors 2 en 2h01’21’’.      

Mauvaise nouvelle en revanche pour la délégation tahitienne avec l’annulation pour cause de mauvaises conditions météos de la 2e journée consacrée au 5 km. Conséquence, Sosthène Videau, Enzo Kernivinen et Kélian Soulière Becart qui était engagés sur la distance avec Lili Paillisse et Naël Roux se trouvaient privés de compétition. Mais ils n’ont pas fait le long voyage en métropole pour rien puisqu’ils participeront aux Championnats de la Côte d’Azur en bassin les 2 et 3 juillet à Cannes pour tenter d’y réaliser des chronos qualifictaifs pour les Championnats de France Open. 

Rédigé par Patrice Bastian le Dimanche 19 Juin 2022 à 15:12 | Lu 780 fois