Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Lhostis attaque l'IKA en justice



Le champion de kite foil a pu se remettre de son accident
Le champion de kite foil a pu se remettre de son accident
PAPEETE, le 10 septembre 2019 - Le champion de kite surf de Moorea, Théo Lhostis, n’a pas participé à la deuxième épreuve de la Coupe du monde de kite foil organisée par l’association internationale de kiteboarding (IKA), en Chine, du 5 au 9 septembre. Le jeune rider a boycotté l’épreuve et a intenté une action en justice contre IKA Formula Kite. Il a bien voulu revenir pour nous sur ses motivations.

Théos Lhostis, 21 ans, a boycotté la deuxième épreuve de la Coupe du monde de kite foil qui vient de se terminer en Chine. Le "rasta blond" a grandi en Polynésie entre les Marquises et Moorea. Il est kite surfeur professionnel et parcourt le monde pour participer à de nombreuses compétitions de kite surf ou de kite foil. Il avait obtenu une belle troisième place lors du Défi Wind de Gruissan, en mai dernier, opposé à 400 compétiteurs.

Il y a un an, Théo Lhostis a connu une mésaventure qui aurait pu lui coûter la vie en Chine, lors de la Coupe du monde de kite foil. En raison de cet accident et surtout de ce qui s’est passé ensuite, Théo Lhostis a boycotté l’épreuve cette année et a intenté une action en justice contre IKA Formula Kite que nous avons tenté de contacter, sans succès pour l’instant. SB

Théo Lhostis n'a pas particpé à la dernière étape de la Coupe du monde de kitefoil
Théo Lhostis n'a pas particpé à la dernière étape de la Coupe du monde de kitefoil
Parole à Théo Lhostis

Lors de l’édition 2018 la Coupe du monde de kite foil, vous avez été victime d’un accident ?

« Oui, l’année derrière, à la même période, j’étais en Chine pour cette compétition. J’ai eu un très grave accident durant la deuxième étape à Pingtan. L’organisateur de cette compétition, un dirigeant de IKA Formula Kite, m’a percuté de plein fouet avec son jet ski, alors que la course n’était pas encore lancée. J’ai perdu connaissance et ai failli me noyer. J’ai été réanimé sur la plage. J’ai perdu connaissance pendant plus de 30 minutes. Après ça, je suis resté bloqué en Chine 20 jours avec un pneumothorax. »
 
Pourquoi boycotter l’épreuve 2019 ?

« Si je suis très en colère aujourd’hui, c’est parce que cette personne n’a pris aucune nouvelle de mon état de santé, ni au moment de l’accident, ni pendant les mois qui ont suivi. C’est, pour moi, un comportement humainement inacceptable. C’est aussi parce que je suis resté trois mois en convalescence sans pratiquer de kite, je n’ai donc pas pu honorer mes engagements avec mes sponsors. »
 
Un dernier mot ?

« Je demande réparation pour tout le mal que j’ai subi, ce qui me paraît normal. Ils se permettent encore d’utiliser mon image pour faire la promotion de cette compétition, c’est juste honteux. Je suis au fenua pour quelques temps et je compte bien en profiter pour revenir plus fort. »

Rédigé par SB le Mardi 10 Septembre 2019 à 17:05 | Lu 5334 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 19 Septembre 2019 - 17:42 Un nouveau départ pour Tefana

Jeudi 19 Septembre 2019 - 17:31 Une huitième étape « artificielle » redoutée

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti