Tahiti Infos

Les vieux bolides de Shell Va'a étaient de sortie


Tahiti, le 4 décembre 2022 - C'était une première, le Tāhō'ē Va'a réunissant l'ensemble des sociétés du groupe Moux a donné lieu à une modeste, mais néanmoins belle et festive, course de va'a autour du port de Papeete. Une occasion surtout assez unique de voir ressortir d'anciennes pirogues de légende du club au coquillage… et certains de ses grands rameurs d'antan.
 
Mananui I, II… à VIII. Tuarongo. Ces noms ne vous diront sûrement rien. Et pourtant, il y a de fortes chances que vous ayez déjà aperçu ces pirogues si vous avez regardé la Hawaiki Nui Va'a au cours des 30 dernières années. Samedi matin, les flèches jaunes estampillées Shell Va'a –ou Maitai Shell pour les plus anciennes– ont presque toutes repris la mer à l'occasion de la première édition du Tāhō'ē Va'a. Une course et une journée festive inter-entreprises de l'ensemble des sociétés du groupe Moux, dont la passion de leur patron pour le va'a est à n'en pas douter largement partagée par la grande majorité de ses employés.
 
La règle du jeu était simple. Chaque société du groupe était autorisée à engager jusqu'à deux pirogues mixtes comprenant nécessairement un cadre et une rameuse, mais sans possibilité pour les actuels rameurs de l'équipe de Shell Va'a de participer. David Tepava et ses hommes se sont donc occupés de superviser les opérations, de mettre à disposition et de préparer les va'a pour les huit équipes engagées. Voire même de prodiguer quelques précieux conseils aux différentes équipes qui se sont entraînées pendant tout un mois au fare va'a de Fare Ute.
 
Précision notable, qui a d'ailleurs fait tout le sel de ce Tāhō'ē Va'a, les anciens rameurs de Shell Va'a qui travaillent toujours dans les entreprises du groupe pouvaient quant à eux parfaitement participer. Au total, six anciens de l'équipe au coquillage se sont retrouvés pour ferrailler sur l'eau parmi lesquels d'illustres noms comme Karyl Maoni ou Roland Teahui…
 
Tāhō'ē
 
Chacune des huit équipes de SPDH, Pacific Transports, Pacific Petroleum & Services, Stations-services, Fenua Communication et Vodafone s'est vue attribuer une des anciennes pirogues de Shell Va'a. La plus vieille ayant participé aux premières éditions de la Hawaiki Nui dans le milieu des années 1990. Le parcours de 5 km a été bouclé en une petite demi-heure par l'ensemble des équipes. Et c'est la pirogue SPDH barrée par Roland Teahui qui l'a emporté devant la Vodafone 1 de l'organisateur de la journée, Patrick Moux, sur la pirogue la plus ancienne de ce Tāhō'ē Va'a, la Mananui I.
 
A noter qu'en réalité, la véritable première pirogue à avoir passé la ligne d'arrivée était celle d'Albert Moux, mais hors catégorie. Le patron septuagénaire a fait la surprise, au dernier moment, de s'élancer sur la ligne de départ avec quatre jeunes rameurs de Shell Va'a sur l'actuelle pirogue B du club. L'occasion pour les jeunes Shelliens de démontrer la puissance de leur coup de rame, devant leurs collègues amateurs et les trois bateaux suiveurs remplis de supporters des différentes sociétés.
 
La journée Tāhō'ē de cohésion s'est achevée autour d'un immense barbecue au fare va'a rassemblant pas moins de 150 employés du groupe. Tous affairés à refaire la course dans ses moindres détails… et à se promettre de revenir encore plus forts l'année prochaine.
 
 








Rédigé par Anne-Laure Guffroy et Antoine Samoyeau le Dimanche 4 Décembre 2022 à 18:10 | Lu 1548 fois