Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les syndicats de la fonction publique d'Etat "entendus" par Darmanin



PAPEETE, 27 juillet 2018 - Les organisations syndicales de la fonction publique d’Etat se sont entretenues vendredi avec le ministre de l’action et des comptes publics au sujet des problèmes liés à la mobilité des fonctionnaires et à l’accès des Polynésiens aux emplois supérieurs de la fonction publique.

Dix jours après leur rencontre avec le député Olivier Serva, lors de sa mission parlementaire sur les carrières et la mobilité des fonctionnaires ultramarins, les organisations syndicales de la fonction publique de l'Etat en Polynésie française ont rencontré Gérald Darmanin, vendredi matin au Haut-commissariat.

Une rencontre de près d’une heure et demie, tenue à huis clos et à l’issue de laquelle les syndicats sont sortis rassurés par l’attention portée par le ministre de l’action et des comptes publics à leurs problématiques, alors que le rapport de mission du député Serva sur la fonction publique en Outre-mer doit être remis très prochainement à Paris.

Le gouvernement français refuse toujours d’accorder les indemnités d’éloignement et les congés administratifs aux fonctionnaires de l’État travaillant en Métropole et dont le centre d’intérêt matériel et moral (CIMM) est situé en Polynésie française. "Il a été attentif à cela", a estimé Allen Sanquer, le secrétaire général de la fonction publique. "Tout peut se résumer à ça : cette double charge que doivent assumer nos camarades et qui met un frein évident dans la perspective de partir en Métropole".

Sur place, les syndicats estiment aussi que les postes de catégorie A sont encore trop insuffisamment attribués à des Polynésiens alors qu’une disposition de la loi Egalité Outre-mer (art. 85) entend faciliter le retour au pays des fonctionnaires d’État d'origine polynésienne.

Le délégué Force ouvrière de la Direction générale des finances publiques (DGFiP) s’est dit "confiant" à l’issue de cette rencontre avec le ministre de l’action et des comptes publics : "il nous a entendu". Mais le ministre semble avoir réservé ses annonces pour plus tard. Les syndicalistes attendent des avancées concrètes "pour la fin du semestre".

"On a fait une belle avancée en ce qui concerne les horaires des épreuves de concours", a cependant souligné Allen Sanquer. Actuellement, ces épreuves se déroulent en Polynésie simultanément avec la Métropole et ont donc lieu de nuit "à des heures impossibles". Le ministre de l’action et des comptes publics aurait "reconnu que c’était inadmissible" et s’est engagé devant les représentants syndicaux à "prendre des dispositions" pour ce qui le concerne et à se rapprocher de son homologue de l’éducation nationale pour que les concours de la fonction publique de l’Etat aient lieu "à des horaires décents", a rapporté le délégué syndical FO de la Direction générale des finances publiques.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Vendredi 27 Juillet 2018 à 14:46 | Lu 3093 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2018 - 16:41 Une grève pas comme les autres

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués