Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Les subventions aux syndicats amputées par le Covid



 
Tahiti, le 24 novembre 2020 - Les syndicats de salariés de Polynésie française se répartissent 15,2 millions de Fcfp de subvention de fonctionnement cette année. Une dotation financière qui accuse une baisse en 2020, en raison de la crise Covid.
 
Les cinq syndicats de salariés considérés comme représentatifs en Polynésie française se répartissent cette année une enveloppe de 15,2 millions de Fcfp attribuée par le Pays en guise de subvention pour leur fonctionnement. Les conventions fixant les conditions et modalités de versement de cette aide publique aux syndicats de salariés ont été actées le 12 novembre dernier. Le critère retenu pour la répartition de cette enveloppe est celui du nombre des délégués du personnel et de représentants élus aux comités d’entreprises, constaté au cours des deux dernières années, en 2018 et 2019. 
 
CSTP/FO, premier syndicat de salariés
 
Sur cette base, la Confédération des syndicats des travailleurs de Polynésie/Force ouvrière (CSTP/FO) conserve son statut de premier syndicat de salariés de Polynésie avec 10 432 voix, soit 29,29% des suffrages exprimés lors des élections en entreprises. La subvention de fonctionnement attribuée par le Pays à la CSTP/FO est de 5,3 millions de Fcfp pour 2020.
 
Deuxième syndicat le plus représentatif au fenua : la Confédération des syndicats indépendants de Polynésie, avec un nombre total de représentants du personnel titulaires et suppléants de 6 538 voix, soit 18,36% des suffrages 2018 et 2019. Pour 2020, la centrale CSIP est attributaire de 2,8 millions de Fcfp.
 
Arrive immédiatement derrière la confédération A Ti’a i mua, créditée de 6 513 voix lors des élections pour les représentants du personnel ou les délégués en CE sur la période considérée. Pour 2020, le Pays accorde 2,8 millions de Fcfp de subvention de fonctionnement à A Ti’a i mua.
 
La Confédération Otahi est le quatrième syndicat le plus représentatif au fenua avec 4 797 voix, soit 13,47% des suffrages 2018 et 2019. Sa subvention de fonctionnement est de 2 millions de Fcfp cette année.
 
La Confédération O Oe to oe rima, cinquième syndicat salarié de Polynésie, a obtenu 4 159 voix, soit 11,68% des suffrages exprimés en 2018 et 2019 lors des élections en entreprises, mais fait la différence grâce à un nombre d’élus plus important en comités d’entreprises. O Oe to oe rima dispose ainsi de 2,3 millions de Fcfp de subvention de fonctionnement en 2020.
 
Une aide revue à la baisse
 
Le poids des syndicats de salariés ne varie que peu depuis 2019 en Polynésie française, en termes de représentativité comme de suffrages exprimés. Ce n’est pas le cas de l’aide attribuée par le Pays, globalement en chute de 3,8 millions cette année. En 2019 la collectivité avait distribué 19 millions de Fcfp d’aides pour le fonctionnement des syndicats, mais une réduction de ces subventions a été convenue provisoirement, en conséquence de la crise Covid.
 
Pour les syndicats de la fonction publique, l’aide du Pays est accordée chaque année sous forme de décharge d’activité partielle ou totale des agents syndiqués.
 

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 24 Novembre 2020 à 06:42 | Lu 1699 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Janvier 2021 - 15:55 Des prêts à taux zéro avec Initiative Polynésie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus