Tahiti Infos

Les premiers mots du Fifo 2024


Les membres de l'organisation du Fifo ont dévoilé, ce jeudi, les membres du jury et les films sélectionnés pour cette 21e édition. Crédit photo : Thibault Segalard.
Les membres de l'organisation du Fifo ont dévoilé, ce jeudi, les membres du jury et les films sélectionnés pour cette 21e édition. Crédit photo : Thibault Segalard.
Tahiti, le 7 décembre 2023 – Plus qu’un mois et demi avant le Festival international du film documentaire océanien (Fifo) 2024, qui se déroulera du 2 au 11 février à Tahiti. Ce jeudi, l'organisation du festival a dévoilé les membres du jury ainsi que la liste des films sélectionnés. Une fois de plus, le Fifo se positionne comme un rendez-vous incontournable pour les passionnés du 7e art et de la culture océanienne.

Au cours des vingt éditions précédentes, le Festival international du film documentaire océanien (Fifo) s'est forgé une solide réputation à travers l'Océanie et le reste du monde. Pour la prochaine édition, la 21e donc, il est hors de question de décevoir pour la présidente de l’association du Fifo (Afifo), Miriama Bono. “Nous avons une réputation à maintenir (...) nous sommes à pied d'œuvre depuis plusieurs mois”, nous a-t-elle confié ce jeudi lors de la première conférence de presse annonçant l'événement. Cette année encore, le festival s'affirme comme un rendez-vous incontournable pour les passionnés du 7e art et de la culture océanienne, tout en mettant en lumière les voix, les cultures et les problématiques du Pacifique au-delà des frontières. Il se tiendra du 2 au 11 février prochain.
 
Conscients de l'importance de cet extraordinaire moyen de communication qu'est le festival, de plus en plus de réalisateurs envoient leurs courts ou longs métrages aux équipes du Fifo dans l'espoir d'être sélectionnés. Le comité de sélection a une fois de plus eu la lourde tâche de choisir 30 films parmi les 147 inscrits, en provenance de l'ensemble du Pacifique avec des réalisations du Timor, des îles Marshall, mais aussi d'Europe avec une production finlandaise. Une mission fastidieuse mais qui “garantit la qualité de la sélection”, selon Laura Théron, la nouvelle déléguée générale du Fifo.
 
Une sélection représentative du Pacifique
 
Comme chaque année, les thèmes des productions graviteront essentiellement autour des mêmes sujets. L'Histoire est souvent partie prenante, tout comme l'environnement avec ses problématiques qui touchent particulièrement les pays du Pacifique, en première ligne face à la montée des eaux. Les questions d'identité, la culture artistique et les problèmes de violence seront également au cœur des productions diffusées lors de ce Fifo 2024. La question du nucléaire dans le Pacifique sera aussi abordée.
 
Les 30 films sélectionnés traitent ainsi tous de sujets divers. Ils concourront pour plusieurs prix, dont le plus célèbre, le Grand Prix du jury. Le jury aura également la tâche de décerner d'autres prix spéciaux parmi les dix films en compétition. Plusieurs récompenses seront également remises après un vote du public, notamment pour les courts métrages. “Les prix du public sont rares mais ils sont toujours très appréciés par les réalisateurs”, ajoute Miriama Bono.
 
À noter également que, comme l'année précédente, les films présentés seront disponibles sur le site web du Fifo. “Pendant deux semaines”, précise Miriama Bono. “Les habitudes de visionnage changent”, concède-t-elle, “et c'est dans notre crédo de nous renouveler et de repenser les choses. Ce format hybride est essentiel”. “Ce format numérique nous permet aussi de rendre accessible la sélection aux outre-mer, au reste de l'Océanie et à la France métropolitaine. C'est un beau rayonnement”, résume la présidente de l’Afifo.

Un jury très féminin

“C'est un jury très féminin et océanien, représentant plusieurs cultures et langues”, s'est réjouie Miriama Bono avant de présenter sa composition. Cette année, la présidente du jury sera la Néo-Zélandaise Briar Grace Smith, réalisatrice, productrice et écrivaine, connue notamment pour son film “Cousins”, diffusé lors du Fifo 2022. Les autres membres sont les suivants :

- Allan Clarke (Australie) : réalisateur de “The Bowraville Murders”, lauréat du Prix spécial du jury du Fifo 2022.
- Corinna Hunziker (Nouvelle-Zélande) : réalisatrice de “No Maori Allowed”, lauréat du Grand Prix du jury au FIFO 2023.
- Patrick Durand-Gaillard (Nouvelle-Calédonie) : ancien rédacteur en chef du journal télévisé de Nouvelle-Calédonie La 1ère et co-fondateur du rendez-vous documentaire “Itinéraires”.
- Paula Valenzuela (Rapa Nui) : directrice du musée de Rapa Nui.
- Carmen Doom (Polynésie) : responsable d'édition de Polynésie La 1ère.
- Heretu Tetahiotupa (Polynésie) : président du comité organisateur du Matavaa et coréalisateur de “Patutiki, l'art du tatouage des îles Marquises”, lauréat du Prix du public au Fifo 2019.
 

Rédigé par Thibault Segalard le Jeudi 7 Décembre 2023 à 16:52 | Lu 1834 fois