Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les mauvais résultats financiers de l'OPT en 2014



Félix Faatau du groupe RMA à l'assemblée de la Polynésie a eu une analyse très critique des décisions prises par le passé au sein de l'OPT.
Félix Faatau du groupe RMA à l'assemblée de la Polynésie a eu une analyse très critique des décisions prises par le passé au sein de l'OPT.
PAPEETE, le 21 mars 2016. Les représentants de l'assemblée de Polynésie, réunis ce lundi en commission permanente à Taraho'i, ont analysé les comptes annuels de l’exercice 2014 de l’Office des postes et télécommunications. Les résultats financiers de l'établissement public sont en très nette baisse : la chute constatée en un an est de 3,5 milliards !

Si l'Office des postes et télécommunications est, depuis sa création, une source importante de revenus pour le Pays, les temps changent avec les parts de marché grignotées depuis quelques années par les concurrents directs de l'établissement aussi bien en téléphonie mobile que sur l'internet. Cela traduit par une baisse du chiffre d'affaires de l'OPT de 545,7 millions entre 2013 et 2014. Plus révélateur encore, le résultat financier de l'établissement public s’élève à 287 millions Fcfp, contre 3,819 milliards en 2013. "Cette chute de 3,532 milliards Fcfp provient des revenus des titres de participation, qui sont passés de 3,625 milliards Fcfp en 2013 à 918 millions Fcfp en 2014" explique le rapport qui a été présenté hier aux représentants de l'assemblée de Polynésie.

Des résultats en baisse qui valent cette critique sévère - et éminemment politique - faite par le représentant du groupe Rassemblement pour une majorité autonomiste (RMA) : "si le groupe OPT est plongé dans la tourmente depuis quelques années, c’est aussi et surtout parce que son cœur de métier - la communication au sens large du terme – est en constante mutation. De là à penser que les décideurs de l’époque n’ont pas su anticiper le mouvement et prendre les bonnes décisions…, c’est aujourd’hui la seule conclusion qui s’impose à nous" indiquait Félix Faatau, le représentant de Huahine dans son intervention. "On est en droit de s’interroger sur la santé financière, voire la pérennité, de cette grande maison dont le Pays est l’actionnaire unique" poursuivait-il. Dans les grandes masses comptables présentées aux élus, il est à noter que les charges de personnels ont augmenté de 2,9% (de 6,8 à 7 milliards de Fcfp) en un an en raison de "l’augmentation des effectifs salariés de l’office" qui sont passés de 900 à 934 personnes.

Enfin, les résultats en baisse importante de l'OPT se traduisent aussi par un net recul des recettes fiscales pour le Pays. "L’impôt global au titre de 2013 s’élevait à 588,5 millions Fcfp dont 323 millions au titre de l’impôt sur les bénéfices et 265,3 millions au titre de la contribution supplémentaire. L’impôt sur les bénéfices de l’exercice 2014 est en baisse de 584,5 millions Fcfp par suite d’un résultat fiscal nul obtenu après les différentes déductions et réintégrations fiscales. En conséquence, l’Office est soumis à un impôt minimum forfaitaire égal à 0,5% du chiffre d’affaires et plafonné à 4 millions Fcfp" indique encore le rapport remis aux élus. Autre conséquence aussi, le Pays ne pourra pas recevoir de dividendes de son établissement public au titre des résultats de 2014 alors qu'il a bénéficié d’un versement de 3,9 milliards de Fcfp au titre des dividendes de l’exercice 2013. Les comptes 2014 de l'OPT ont été approuvés à l'unanimité par les 21 élus de la commission permanente ce lundi à l'assemblée de la Polynésie.

Pour lire l'intervention complète de Félix Faatau sur les comptes 2014 de l'OPT, CLIQUER ICI

Rédigé par Mireille Loubet le Lundi 21 Mars 2016 à 17:33 | Lu 1879 fois

Tags : OPT






1.Posté par Pavlova le 21/03/2016 19:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MDR !!! le comble Felix Faatau ne comprend meme pas ce qu'onn lui a demande de lire a l'Assemblee !!! Trop fort le mec...surtout lui deja condamne par la justice avec une deuxieme affaire en cours devoile par la depeche la semaine derniere et il ose critiquer les autres non mais on marche sur la tete dans ce Pays...

2.Posté par Tuams TUAMS le 21/03/2016 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

taillez donc à la hache dans les frais de la masse salariale et tout rentrera dans l'ordre

3.Posté par Le vieux le 22/03/2016 06:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

""Les charges de personnels ont augmenté de 2,9% (de 6,8 à 7 milliards de Fcfp) en un an en raison de "l’augmentation des effectifs salariés de l’office" qui sont passés de 900 à 934 personnes."" ce n'est pas moi qui le dis !!! Sept milliards !! rien que le chiffre ne rentre pas dans toute les calculettes !! Bref cela fait tout de même une petite moyenne de 624 mille Francs des colonies du pacifique par mois par agent !!! Je veux bien mais pour le service rendu ... c'est énorme. Le territoire et l'OPT vont dans le mur. Ils vont s'écraser, mais rassurez-vous jusqu'ici tout va bien. Sourire, Mais lorsqu'ils vont toucher le mur ... cela va faire un bruit !! Vous ne pourrez pas le manquer soyez en certain.

4.Posté par Le vieux le 22/03/2016 07:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous aurez noté comme moi que les trente quatre "embauches" se sont partagés deux cent patates. Soit un salaire mensuel de misère d'une moyenne de quatre cent quatre vingt-dix mille francs par mois. Certaines mauvaises langues parleront d'embauches de complaisances ou politiques. Moi je vois la fracture, le gouffre, le canyon social entre les fonctionnaires et ceux qui n'ont rien, absolument rien. Même pas le revenu minimum pour vivre, qui leur est refusé par ceux qui se partagent richesses, poste a l'OPT et ailleurs et pouvoirs. Cela va exploser, il ne faudra pas pleurer, le vieux vous avez prévenu.

5.Posté par John Devan le 22/03/2016 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

toujours droit aux avantages en nature et aux congés administratifs ?

6.Posté par vini pua le 22/03/2016 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils sont alignés sur la grille salarial des fonctionnaire sur-indexé de l'état.

7.Posté par Arsenik le 22/03/2016 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Baisser les salaires de tous les petits chefs, totalement incompétents, qui ne connaissent et ne comprennent rien à rien....
On commencera à faire des économies et qui sait ça marchera ptêtre mieux....

Dans cette société tous le monde est directeur, chef, (ir)responsable...responsable de la facture, responsable des commandes, responsable de la machine à café !
Hahahahaha

8.Posté par wakrap le 22/03/2016 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il a été relevé au dessus le niveau des salaires. Un autre point fondamental de toutes ces sociétés publiques est leur actionnaires qui est une horreur, ne pensant qu'à les plumer pour acheter de la clientèle électorale. Si l'OPT, comme d'autres, n'a pas assez prévu les mutations, c'est que ces mutations nécessitent beaucoup de capital et d'investissements, et non des dividendes reversés à l'actionnaire qui les flambe sans parler de l'IS au niveau criminel que l'on observe en Polynésie. Quand un dividende est versé à un privé il repart en investissement et va créer de la richesse, quand il est versé à l'Etat ou le Territoire, il finance la gabegie, les fonctionnaires, la clientèle électorale, c'est une destruction de richesse.

9.Posté par Nano le 22/03/2016 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Tuams TUAMS post2 : ....à la hache ? Non, à la tronçonneuse modèle big size, c ce qu'il faut !

10.Posté par pif paf le 23/03/2016 00:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chiffres de 2014 ?!?
il n'y a pas une année de retard dans l'analyse des chiffres.
On comprend alors que l'adaptation est lente.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Décembre 2017 - 14:54 Jeux de Makemo : Rangiroa rafle les médailles d'or

Samedi 16 Décembre 2017 - 17:03 Aérien : Air France s'aligne sur la baisse des prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance