Tahiti Infos

Les matahiapo se retrouvent au Vaima


Quelques bénéficiaires entourés des membres du comité du tourisme de Teva i Uta (Crédit : Anne-Charlotte Lehartel).
Quelques bénéficiaires entourés des membres du comité du tourisme de Teva i Uta (Crédit : Anne-Charlotte Lehartel).
Tahiti, le 23 avril 2024 - Le comité du tourisme de Teva i Uta organise deux journées à la source Vaima pour une centaine de personnes âgées de Papeari et Mataiea. Ce mardi, un premier groupe a profité de l’eau fraîche et de plusieurs ateliers pour se détendre et se remémorer quelques bons souvenirs.
 
Une eau fraîche et cristalline chargée de poissons et d’anguilles. Bienvenue à la source Vaima de Mataiea, qui accueillait ce mardi une première journée dédiée aux matahiapo de la commune, à l’initiative du comité du tourisme de Teva i Uta. Malgré des difficultés de transport en commun, entre mardi et jeudi, une centaine d’anciens des communes associées de Papeari et Mataiea bénéficieront de quelques heures d’évasion.
 
“Avec les membres du comité, on a voulu rendre hommage à nos metua en prenant le temps de nous occuper d’eux et de leur proposer des activités. On veut aussi rappeler que Vaima, c’est une source de bien-être. On a prévu une séance de sport adapté, des massages et un soin aux ventouses, des fruits et des infusions, et des capsules vidéo. Ceux qui veulent vont nous raconter comment était le Vaima à l’époque et partager leurs messages pour la nouvelle génération. On pourra les visionner pour le centenaire de la commune, dans 50 ans !”, explique Nicky Vergnhes, président de l’association organisatrice.
 

Parmi les activités du jour, le massage au fil de l’eau a séduit les invités (Crédit : Comité du tourisme de Teva i Uta).
Parmi les activités du jour, le massage au fil de l’eau a séduit les invités (Crédit : Comité du tourisme de Teva i Uta).

Bien-être et souvenirs

Parmi les activités du jour, le massage au fil de l’eau a séduit les invités. Assis sur une chaise, les jambes dans la rivière, ils sont passés entre les mains expertes de Pascale Bourdon, propriétaire d’un spa à Mataiea. “Je leur ai fait un massage des pieds avec un gommage à la noix de coco et je leur ai aussi massé le haut du dos. Ça les a vraiment bien détendus ! Je reviendrai volontiers contribuer à d’autres journées du comité pour donner un peu de mon temps aux personnes qui en ont besoin. Je le fais avec plaisir.”
 
Après un nettoyage du site avec l’association culturelle Faaravaianuu et le centre d’accueil pour adultes handicapés Ueue Te Aroha, fin mars, le comité du tourisme multiplie les initiatives en faveur de l’inclusion sociale. Une approche qui n’est pas pour déplaire aux personnes âgées de la commune. “C’est une super initiative ! J’ai retrouvé d’anciennes camarades de classe. On prend des nouvelles : certaines sont devenues arrière-grands-mères ! Ça fait du bien”, se réjouit Marcella Paheroo-Lenoir, résidente de Papeari de 57 ans, qui émet aussi quelques regrets. “Dans le temps, je venais souvent au Vaima. Ça faisait longtemps que je n’étais pas revenue, car ça a changé… Le week-end, il y a trop de monde et un manque de respect avec beaucoup de musique et de la consommation d’alcool. Ici, c’est un endroit naturel pour se baigner et se détendre, pas pour faire la fête.” Le message est lancé.
 

Appel aux exposants

Le prochain temps fort pour le comité du tourisme est fixé au dimanche 5 mai avec le lancement de la première édition du marché de Teva i Uta, sous le grand chapiteau de Mataiea, de 5 heures à midi. Objectif : rassembler les producteurs, transformateurs et pêcheurs à l’heure du petit déjeuner dominical. Sept exposants ont déjà confirmé leur participation et les inscriptions sont toujours ouvertes. Renseignements au 87 26 51 88 et sur la page Facebook du comité.
 

Rédigé par Anne-Charlotte Lehartel le Mardi 23 Avril 2024 à 16:38 | Lu 1563 fois