Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les magistrats vent debout contre le garde des Sceaux



Tahiti, le 24 septembre 2020 - Les magistrats de Papeete, membres du Syndicat de la magistrature (SM) et de l’Union syndicale des magistrats (USM), se sont mobilisés jeudi pour protester contre le garde des Sceaux, Éric Dupont-Moretti. Ils estiment notamment que ce dernier, nommé ministre de la Justice le 6 juillet dernier, n’a "toujours pas pris la mesure des responsabilités liées à son poste".
 
Après la nomination de la vice-bâtonnière du barreau de Paris à la tête de l’École nationale de la magistrature (ENM), Me Nathalie Roret, et l’ouverture d’une enquête administrative diligentée contre trois magistrats du Parquet national financier (PNF), les deux principaux syndicats de la magistrature se sont mobilisés jeudi en France métropolitaine et en Outre-Mer pour dénoncer une volonté d’"affaiblir l’autorité judiciaire". Dans un communiqué rédigé par le Syndicat de la magistrature (SM) et par l’Union syndicale des magistrats (USM), les magistrats fustigent une "institution judiciaire clairement attaquée par son sommet, et celui qui devrait la protéger : Le garde des sceaux, Éric Dupont-Moretti."
 
À la suite de sa nomination controversée le 6 juillet à la tête du ministère de la Justice, l’avocat pénaliste, Éric Dupont-Moretti, s’est attiré les foudres des magistrats le 18 septembre après avoir annoncé l’ouverture d’une enquête administrative diligentée contre trois magistrats du Parquet national financier (PNF), dans le cadre d’une affaire impliquant l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy. Pour l’USM et le SM, cette décision démontre qu’il est "évident qu’Éric Dupont Moretti n’a toujours pas pris la mesure des responsabilités liées à son poste" et qu’il se "positionne en défenseur d’intérêts particuliers, quitte à salir l’autorité judiciaire".
 
 

Rédigé par Garance Colbert le Jeudi 24 Septembre 2020 à 15:11 | Lu 2491 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 30 Octobre 2020 - 17:46 Le confinement en "ultime" recours

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus