Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les guides sanitaires à pied d’œuvre



Moorea, le 26 août 2020 - 27 guides sanitaires, bénéficiant d’un contrat CAE, sillonnent actuellement les lieux publics de Moorea. L’objectif est de sensibiliser la population ainsi que les touristes sur les mesures barrières à adopter afin d’empêcher la transmission du Covid-19 sur l’île. 

Dans le cadre d’un dispositif mis en place par le Service du tourisme, plusieurs guides sanitaires en contrat CAE sont actuellement recrutés à Tahiti ainsi que dans les îles pour sensibiliser la population locale ainsi que les touristes sur les mesures barrières à adopter durant la crise sanitaire. À Moorea, ils sont actuellement 27 jeunes à bénéficier de ce dispositif. Encadrés par la municipalité de Moorea, ils sillonnent depuis lundi dernier les lieux publics des différentes communes associées de l'île tels que les centres commerciaux, les mairies annexes ou encore le quai de Vaiare. Leur rôle est d’aller à la rencontre des habitants de l’île ainsi que des touristes étrangers afin de les informer sur l’importance de l’application des gestes barrières, voire de les leur montrer, en particulier le port du masque, l’utilisation du gel hydro-alcoolique et le respect de la distanciation sociale. Le but est de rompre la chaine de transmission du Covid-19 au sein de l’île.

Une formation préalable

Afin d’être aptes à approcher la population, notamment les plus réfractaires à l’application des gestes barrières, ces guides sanitaires ont suivi, en fin de semaine dernière, une formation sur deux journées. Celle-ci contenait 3 volets. Le premier portait sur la Covid-19 : la signification du virus, sa façon de se transmettre, la période d’incubation ou encore les moyens de se protéger. Le deuxième volet abordait des thématiques sur la communication, verbale ou non verbale, l’empathie ou encore l’écoute active. Le troisième volet enseignait la gestion des situations difficiles lorsque celles-ci surviennent durant les échanges avec la population. Ces guides sanitaires exerceront pendant une année à plein temps sur le terrain. Leurs horaires seront toutefois aménagés et adaptés en fonction de la présence importante ou non des habitants ainsi que des touristes sur certains lieux publics pendant la journée.
 
À noter qu’ils doivent remettre, par l’intermédiaire de leurs référents, des rapports journaliers au ministère du Tourisme. Ces rapports doivent contenir des détails sur les contacts avec les habitants : le type de contact, la nationalité des personnes rencontrées, l’efficacité des actions réalisées par les guides, etc. "Nos guides sanitaires sont investis à fond car ils sont très conscients du danger qui court. D’autant plus que nous avons aujourd’hui plus de 300 cas de Covid-19. Ça sera à eux de renseigner, de conseiller, d’informer et d’expliquer les choses à la population" explique Lisa Coakley formatrice en charge du suivi des guides sanitaires avant d’ajouter que "la population devrait les accueillir avec bienveillance et respect. Elle doit écouter ce que lui diront ces guides. C’est cela qui va nous sauver".

Vaimeha Taurua Faaruia
Guide sanitaire à Afareaitu
"des gens ne sont pas encore conscients du danger"
"Notre rôle est important dans le sens ou la Covid-19  est dangereuse et contagieuse. On a besoin donc de protéger la population ainsi que nous-mêmes pour éviter déjà que les cas augmentent à Moorea. Il y  a des gens qui ne sont pas encore conscients du danger. Ceux-là n'en ont rien à faire. Certains ne veulent pas du tout porter le masque et d’autres continuent à vivre leur vie comme si de rien n’était. Nous, on est là non pas pour leur imposer quoi que ce soit mais pour les inciter à porter un masque. Il y en a quand même qui sont conscients et on a tout de même réussi à en convaincre certains."
 
Keheinui Tufaaimea
Guide sanitaire à Paopao
"On a rencontré des personnes agressives"
"J’ai fait le choix d’être guide sanitaire parce qu’il y a un an de cela, j’ai travaillé dans le milieu du tourisme. De plus, Je suis une personne qui aime informer les gens au sujet du Covid-19 qui, rappelons-le, se propage de jour en jour. Je remercie les élus de Moorea qui nous ont sélectionnés pour ce travail. J’aimerais aussi apporter de l’aide à ceux qui ne sont pas encore touchés par le virus, de les  informer qu’il faut vraiment prendre au sérieux le Covid-19. On a rencontré des personnes agressives comme des personnes ouvertes. Ceux qui étaient agressifs ne voulaient pas nous écouter au début, mais on a réussi à les convaincre sur l’importance du port du masque ou du lavage des mains. Notre formation de guide sanitaire nous a beaucoup servis. D’ici un an, on va être performants."
 
 
Sandra Gruez
Guide sanitaire à Maharepa
"Les personnes qu’on rencontre sont plutôt accueillantes"
"En général, les gens portent leur masque. Mais il y a des exceptions. Lundi dernier par exemple, une dame m’a répondu d’une manière agressive qu’elle ne va pas porter de masque. Selon elle, les masques sont inefficaces. Un homme âgé m’avait aussi dit qu’il ne veut pas porter de masque car cela l’empêche de fumer sa cigarette. Mais ils l’ont porté quelques temps après. Les personnes qu’on rencontre sont plutôt accueillantes et compréhensives."

Rédigé par Toatane le Mercredi 26 Août 2020 à 08:53 | Lu 2310 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus