Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Les familles participant au défi ont réduit de 55% leurs déchets



Sarah Dukhan, coordinatrice du projet zéro déchet.
Sarah Dukhan, coordinatrice du projet zéro déchet.
Papeete, le 21 février 2018 - Depuis le 20 novembre dernier, 22 familles polynésiennes ont accepté de participer pendant quatre mois au défi Zéro déchet. Trois mois après le début de ce challenge, 18 familles sont encore en course et ont réduit globalement plus de la moitié de leurs déchets.

Si l'objectif du zéro déchet n'est pas encore atteint complétement, il semble bien que ce défi, initié par Sarah Dukhan, et soutenu par la Direction de l'environnement, l'Agence de l'environnement et la maîtrise de l'énergie (Ademe) et l'agence française de développement (AFD), ait été pris très au sérieux par les familles participantes.
Sur les 22 familles, qui correspondent à environ 70 personnes - enfants compris, issues des différentes communes de Tahiti et Moorea représentant un panel de la société, seules quatre familles se sont retirées du projet. Dix-huit d'entre elles ont diminué leurs déchets puisqu'on observe une baisse globale des déchets de 55%. Certaines familles, à l'instar de Sylvain et Loulou (lire encadré), ont considérablement réduit leurs ordures de 5 à 6 kilos par semaine à 200 grammes, pour d'autres, cela a été un peu plus difficile. "Pour l'instant, on constate que certains jeunes entre 25 à 30 ans ont plus de difficultés, cela s'explique par leur mode de vie moins organisé qu'une famille avec enfants où les choses vont être davantage encadrées avec une routine quotidienne. Ces jeunes vont manger sur le pouce à l'extérieur des plats à emporter, etc., cela va faire exploser le nombre de kilos. Pour une autre famille, on a remarqué que c'est le fait d'avoir adopté un chat qui va bouleverser l'équilibre, la litière a fait augmenter de beaucoup leurs déchets !", explique la coordinatrice du projet Sarah Dukhan, ancienne ingénieure en environnement.


FAIRE LES 'CHOSES MAISON'

"Tout d'abord pour s'approcher du zéro déchet, le b.a.-ba est d'avoir toujours à disposition des couverts, un Tuperware et un sac en tissu. Ensuite, il est essentiel que toute la famille soit impliquée, car c'est toute l'organisation de la vie familiale qui doit être repensée. Il faut faire les 'choses maison', c'est-à-dire se mettre à cuisiner soi-même, utiliser les restes, fabriquer ses propres produits soi-même, etc.", poursuit Sarah Dukhan. Tout au long de ce défi écolo, la coordinatrice avec un noyau dur de bénévoles, va suivre chacune des familles, comptabiliser toutes les semaines leurs déchets, les conseiller et leur proposer d'assister à divers ateliers mis en place.
Ainsi, régulièrement, les familles, parents comme enfants, sont invités à participer aux nombreux ateliers ayant pour thèmes le compostage, je fabrique mes produits d'entretien, mes cosmétiques naturels, mon dentifrice moi-même, de cuisine ou encore de couture. "L'idée de ces ateliers est d'apprendre aux personnes à consommer moins, à recycler, mais aussi de partager et de se rencontrer", souligne la femme qui espère qu'après ce défi, les participants garderont certains gestes écolo dont le compostage. En effet, le simple fait d'utiliser un composte réduit de plus de 30% les déchets d'un foyer.
Allez, on se laisse tenter ?

Sylvain et sa fille Loulou.
Sylvain et sa fille Loulou.
Sylvain et sa fille Loulou

On a réduit nos déchets de 5 à 6 kilos par semaine à 200 gr

"Depuis le depuis du projet, On a réduit nos déchets de 5 à 6 kilos par semaine à 200 gr tout cela avec très peu d'efforts. En réalité, tout tourne autour du compostage. Désormais je vais acheter les produits en fonction de leur compostage. J'ai également changé certaines habitudes, j'ai remplacé les kleenex et le Sopalin par des mouchoirs et des torchons en tissu et je n'achète plus jamais de conserves.
J'ai décidé de participer à ce défi, car c'est très ludique à faire avec un enfant et on est suivi tout au long de l'expérience par les bénévoles de Zéro déchet. C'est important de sensibiliser les enfants. A la base, je ne suis pas un militant écolo, j'ai commencé le challenge de façon très neutre et finalement, je m'aperçois qu'on peut réduire de façon considérable nos déchets. "

Infos pratiques
Si vous souhaitez en savoir plus sur le Défi Famille Zéro Déchet
Page Facebook : Zéro déchet Tahiti ; Loulou et Papa Zéro Déchet Tahiti
https://www.zerodechet-tahiti.com/


Les déchets ménagers en Polynésie Française
La production de déchets ménagers des Iles du Vent : estimée à 52 000 tonnes, soit près de 265 kg/hab/an.

Plus de la moitié est issue des principales communes : Papeete, Faa’a, Punaauia représentant seulement 40 % de la population ! Mais les ratios de production sont plus importants en zone urbaine (470 kg/hab/an) qu’en zone rurale (178 kg/hab/an) (Etude INDDIGO 2011).

Une moyenne de 365 kg/hab/an c’est 1 kg/hab./jour de déchets soit 1 tonne pour une famille de quatre personnes.

Source : www.zerodechet-tahiti.com

Quelques conseils pour faire ses courses zéro déchet
1. Utiliser un panier/cabas pour faire les courses
2. Utiliser un sac en tissu pour les fruits & légumes
3. Acheter à la coupe
4. Eviter les produits emballés
5. Apporter un bac pour prendre le plat à emporter ou récupérer les restes
6. Refuser toujours les sacs plastiques des commerces

Rédigé par Pauline Stasi le Mercredi 21 Février 2018 à 16:34 | Lu 3288 fois

Tags : ecologie




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués