Tahiti Infos

Les étudiants du lycée hôtelier en renfort de l’Aranui pour les JO


Tahiti, le 12 avril 2024 – Ce vendredi, le lycée hôtelier et la Compagnie polynésienne de transport maritime, gérante de l’Aranui, ont officialisé leur partenariat en vue des épreuves olympiques de surf à Teahupo'o. Un renfort nécessaire en termes de personnels et l'occasion unique pour ces futurs professionnels de gagner en expérience.
 
À seulement quelques mois des épreuves olympiques de surf à Teahupo'o, l'heure est aux derniers réglages pour l'Aranui. Vainqueur de l'appel d'offres concernant l'hébergement des athlètes durant la prestigieuse compétition, ce dernier doit se mettre au diapason. En effet, spécialisée dans la croisière, la Compagnie polynésienne de transport maritime devra pour l'occasion gérer un village olympique, un exercice quelque peu différent selon son P-dg, Philippe Wong : “Il va falloir raisonner différemment. D'habitude, le navire est en tournée dans les îles, mais là, dans cette configuration, il va falloir doubler les équipes et assurer un roulement. C'est ce qui nous a amenés à faire appel au lycée hôtelier et ses étudiants.” Un travail entamé depuis plusieurs mois dont se félicite Pépin Mou Kam Tse, proviseur du lycée hôtelier : “C'est un long travail mené avec les enseignants, que je remercie pour leur implication. Et surtout, c’est une opération qui a eu un grand succès puisque 80% de nos élèves ont postulé.”  
 
Et pour s'assurer de l'excellence exigée pour un tel événement, ces élèves ont dû répondre à plusieurs critères. À l'exemple de la maîtrise de l'anglais, la motivation ou encore les compétences professionnelles attendues pour les différents postes à pourvoir. Pour le proviseur du lycée hôtelier, il n'y a aucun doute quant à la qualité du service qui sera proposé par ses étudiants : “Ces dernières années, nos élèves ont démontré à plusieurs reprises, lors de participations à des concours nationaux et internationaux, l'exigence et l'excellence dont ils sont capables. On peut citer comme exemple les six médailles d'or au ‘Meilleur apprenti de France’. Il n'y a pas de secret : c'est du travail, du sérieux et de l'investissement.”
 
Et si pour certains, ces opportunités de stage sont une chance de mettre un pied dans le monde du travail, pour d'autres, c'est un rêve qui se réalise : “Je viens des îles Marquises, plus précisément de l'île de Tahuata”, explique Léa Tinirau, étudiante au lycée hôtelier. “Travailler à bord de l’Aranui, c'est comme un rêve. J'aurai l'occasion de mettre en valeur les Marquises, notre culture. C'est un navire que je vois depuis que je suis toute petite et aujourd'hui, être là, c'est montrer à tous les jeunes qu'il faut aller au bout de ses rêves. Dans la vie, il faut travailler et acquérir des compétences qui te permettront de réaliser ces choses que tu penses être impossibles.”

Rédigé par Wendy Cowan le Vendredi 12 Avril 2024 à 15:14 | Lu 2668 fois