Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les esprits s'échauffent dans le monde du foot



Tahiti, le 18 mai 2020 - La Fédération tahitienne de football a acté samedi l'arrêt de tous les championnats sans attribuer de titre de champion et sans descentes de la Ligue 1 vers la Ligue 2. Des décisions qui agitent les réseaux sociaux depuis ce week-end et sont loin de faire l'unanimité auprès des clubs. 

Le football grand perdant du confinement et de la crise sanitaire. Alors que l'ensemble des fédérations sportives amorce sa reprise, la Fédération tahitienne de football (FTF) a acté samedi l'arrêt de l'ensemble de ses championnats, suite à une réunion de consultation avec les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. Les classements ont également été figés à la date du 17 mars, mais la FTF a décidé de n'attribuer aucun titre de champion cette saison et de n'acter aucune descente de la Ligue 1 vers la Ligue 2, tout en maintenant les montées en première division.

Ce classement de Ligue 1, figé au 17 mars, place l'AS Pirae en tête du championnat de Ligue 1, devant l'AS Vénus et l'AS Tiare Tahiti. Et en bas de tableau, on retrouve l'AS JT, dixième et dernier avec 22 points au compteur, à un point  de l'AS Central Sports, neuvième du championnat, et à trois points de l'Olympic Mahina, en position de premier non relégable. 

Les descentes non validées en Ligue 2 permettent ainsi à l'AS JT, club présidé par Thierry Ariiotima, qui est également le patron de la FTF, de sauver la place de son club parmi l'élite du foot polynésien. Contacté hier, l'intéressé n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet. Ce dernier a néanmoins indiqué qu'une conférence de presse sera organisée mercredi pour "calmer les esprits" après ces décisions prises par la FTF. 

Les clubs d'accord pour attribuer le titre à Pirae et d'acter les descentes en Ligue 2

Et en effet, les esprits sont échaudés, notamment sur les réseaux sociaux où les commentaires vont bon train depuis samedi. Les décisions actées samedi par la FTF sont allées à l'opposé des propositions de la plupart des représentants de clubs. Si la grande majorité, à l'exception de Pirae et de Tiare Tahiti, souhaitait un arrêt des compétitions, les clubs s'étaient globalement entendus pour accorder le titre de champion à Pirae et valider les descentes de l'AS JT et de l'AS Central Sports en Ligue 2. "Toutes ces propositions ont été faites au comité exécutif de la FTF, mais ils ont finalement décidé de ne pas nous entendre", regrette Naea Bennett, coach de l'AS Pirae, également présent samedi lors de cette fameuse réunion.

Autre point d'achoppement pour l'entraineur orange, la "décision précipitée" d'arrêter les championnats. "D'après les règlements généraux on peut aller jusqu'au 31 juillet pour terminer la saison. Il était encore largement possible d'organiser les trois dernières journées de championnat", insiste Naea Bennett. "Nous sommes évidemment conscients des risques sanitaires. Mais on sait aussi que le haut-commissaire envisage un déconfinement général à Tahiti et Moorea dans les prochains jours. A mon avis il n'y avait pas d'urgence à arrêter le championnat", estime le coach des Orange.

Manque de respect

Autre point de désaccord, le tournoi triangulaire prévu en septembre prochain entre Pirae, Vénus et Tiare Tahiti, les trois premiers du championnat, pour désigner les clubs représentants le fenua pour la prochaine saison de la Ligue des champions de l'OFC. 

"Ne pas nous attribuer cette place pour la Ligue des champions c'est incompréhensible. On a joué 15 journées de championnat et on a prouvé sur ces 15 matchs qu'on était la meilleure équipe. Nous n'avons pas peur de disputer ce tournoi triangulaire. Mais c'est un manque de respect vis-à-vis des efforts déployés par nos joueurs tout au long de la saison", s'exclame l'entraineur de Pirae. 

"C'était notre idée d'organiser ce tournoi en triangulaire", explique pour sa part Vatea Terai, coach de Tiare Tahiti. "L'idée de la FTF au départ était de partir sur une saison blanche et d'envoyer Vénus, champion la saison passée, et nous Tiare Tahiti, deuxième l'année dernière, en Ligue des champions. Ce tournoi triangulaire nous a semblé comme être la meilleure solution vu que le championnat ne reprendra pas", complète le coach du club de Moorea. 

Samuel Garcia, entraineur de l'AS Vénus, est de son côté plus compréhensif quant aux décisions prises par la FTF, et également plus pragmatique. "Ce tournoi est dans six mois. Cela nous donne le temps de bien nous préparer, et de pouvoir repartir pour une nouvelle campagne en Ligue des champions", confie l'intéressé.

Rappelons par ailleurs que si les championnats ont bien été arrêtés, toutes les coupes -Coupe de Polynésie, Coupe de Ligue 2, et Coupe du président- sont toujours maintenues. Les phases finales sont programmées pour septembre prochain.

Rédigé par Désiré Teivao le Lundi 18 Mai 2020 à 21:15 | Lu 2129 fois

Tags : FOOTBALL





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 10:23 ​Dragon pour garder la tête

Mardi 20 Octobre 2020 - 08:05 ​Levigoureux remporte la "DREAM SWIM"

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video du moment | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives Tahiti Infos | Archives Les Nouvelles | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti