Tahiti Infos

Les élèves du Cétad de Nuku Hiva ouvrent leur restaurant


Nuku Hiva, le 5 septembre 2022 - Les élèves de la section petite et moyenne hôtellerie du Cétad de Nuku Hiva ont ouvert vendredi leur restaurant d’application. Un outil pédagogique qui, tout au long de l’année, va permettre aux étudiants de se familiariser avec le milieu professionnel et à la population de l’île d’apprécier la qualité de leur apprentissage.

Un pas de plus dans la pratique pour les élèves en petite et moyenne hôtellerie (PMH) du Centre d'éducation aux technologies appropriées au développement (Cétad) de Nuku Hiva. Vendredi, ils ont ouvert leur restaurant d'application. Un véritable atout qui permet de compléter la formation qu'ils reçoivent dans le cadre de leur Certificat polynésien d'aptitude professionnelle (CPAP), la pratique étant au cœur de l’enseignement du Cétad.  
Un nouvel outil pédagogique qui permettra aux élèves de mettre en application leur apprentissage à travers des déjeuners gastronomiques proposant des plats traditionnels de la cuisine française, élaborés à base de produits locaux.

Le premier déjeuner proposé vendredi a suscité l’engouement de la population de Nuku Hiva puisque le restaurant, qui peut accueillir un maximum de 30 couverts, était complet et a même dû refuser des réservations. Une sollicitation qui, outre le fait qu’elle permette aux élèves de se familiariser avec une clientèle variée, valorise pleinement le travail des étudiants. Vincent Rivard, qui encadre la formation, et ses élèves de 1ère et 2e  année ont présenté aux convives un menu varié : Gougère au fromage en amuse-bouche, œufs mimosa sur un lit de salade vinaigrette en entrée, puis un paru snacké, sauce vierge, poêlée de légumes du marché et purée de patate douce maison en plat de résistance pour finir sur un crumble de bananes et son sorbet de pamplemousse en dessert.

Taua Mahiatapu, élève en 1ère année de CAP PMH, est enthousiaste quant à cette expérience : “J’ai toujours aimé la cuisine et en m’inscrivant à ce CAP j’espère pouvoir atteindre mon objectif professionnel, c’est-à-dire devenir pâtissier. La pâtisserie est une passion. En préparant le premier repas public du restaurant, j’ai appris à utiliser la poche à douille, c’était une première pour moi.” Et ce n'est qu'un début…
 
Repas sur place et à emporter
 
Désormais, le restaurant d’application sera ouvert au public tous les vendredis, sur réservation préalable. Les élèves et leur professeur y proposeront des repas sur place, en alternance avec des plats à emporter leur permettant ainsi de se familiariser avec le travail de traiteur en plus de celui de restaurateur.

Vincent Rivard, qui a notamment œuvré pendant dix ans au sein de l’équipe enseignante du lycée hôtelier de Tahiti, revient sur la pertinence de cette formation pour les jeunes Marquisiens : “L’objectif, c’est de les former aux bases des métiers de l’hébergement, au service de restauration, à la cuisine et à l’hygiène, et du même coup de leur offrir des opportunités d’études plus poussées. C’est une formation de qualité pour nos élèves qui sont ancrés dans leurs îles, d’autant que les Marquises s’ouvrent de plus en plus au tourisme. Cette formation de base est un moyen sûr d’avoir un travail en petite hôtellerie ou moyenne hôtellerie, voire pour les plus débrouillards et les plus motivés, une hôtellerie plus haut de gamme en passant par des poursuites d’études au lycée hôtelier de Tahiti en BEP et en bac professionnel notamment.”

Par ailleurs, d’ici quelques semaines, le partenariat entre le Cétad et l’hôtel Le Nuku Hiva sera reconduit afin de permettre aux étudiants de PMH de mettre en application la partie hôtellerie de leur enseignement.

Contact :
Cétad de Nuku Hiva : 40 92 00 85

Vincent Rivard et ses élèves ont préparé vendredi le premier service du restaurant pédagogique du Cetad. Ils y proposent une cuisine gastronomique française à base de produits marquisiens.
Vincent Rivard et ses élèves ont préparé vendredi le premier service du restaurant pédagogique du Cetad. Ils y proposent une cuisine gastronomique française à base de produits marquisiens.

Le premier déjeuner au restaurant d'application, d'une capacité de 30 couverts, a fait salle comble.
Le premier déjeuner au restaurant d'application, d'une capacité de 30 couverts, a fait salle comble.

Rédigé par Marie Laure le Lundi 5 Septembre 2022 à 15:21 | Lu 1272 fois