Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Les déchets plastique menacent la vie marine, déclare l'ONU



NAIROBI, 23 juin 2014 (AFP) - Le rejet dans les océans de déchets plastique causent des dégâts estimés à au moins 13 milliards de dollars et menacent la vie marine, le tourisme et la pêche, a averti l'ONU à l'ouverture de sa première Assemblée sur l'environnement lundi à Nairobi.

"Les matières plastiques jouent un rôle crucial dans la vie moderne mais les impacts environnementaux de la façon dont nous les utilisons ne peuvent être ignorés", a estimé dans un communiqué Achim Steiner, le chef du Programme de l'ONU pour l'environnement (PNUE) dont le siège est à Nairobi.

"Il faut prendre les mesures appropriées pour empêcher dès le début les déchets plastique de se retrouver dans l'environnement, ce qui se traduit par un seul objectif fort : réduire, réutiliser, recycler", a-t-il ajouté.

Les déchets plastique tuent la vie marine, soit parce qu'ils sont ingérés par des animaux tels que tortues ou baleines, soit parce qu'ils "endommagent les habitats naturels essentiels tels que les récifs coralliens", explique le PNUE dans un rapport, ajoutant que de petits fragments de plastique avaient été retrouvés jusque dans les glaces polaires.

Le PNUE fait également part de ses "inquiétudes concernant la pollution chimique, la propagation d'espèces invasives (telles que des champignons) par les fragments plastiques et les dégâts économiques causés aux secteurs du tourisme et de la pêche dans de nombreux pays".

L'essentiel des déchets plastique terminent au milieu de l'océan dans les vastes "continents de plastique", lieu de convergence de divers courants marins, mais les conséquences croissantes des micro-plastiques (morceaux de moins de cinq mm de diamètre) sont particulièrement inquiétantes, estime le PNUE.

"Leur ingestion a été constatée à grande échelle dans les organismes marins, notamment les oiseaux, les poissons, les moules, les vers et le zooplancton (...) devenant au final une source de produits chimiques dans notre nourriture", poursuit le PNUE.

La nouvelle Assemblée des Nations unies pour l'Environnement (UNEA), qui se réunit dans la capitale kényane jusqu'au 27 juin, se veut, selon l'ONU, "une plate-forme mondiale pour l'élaboration de politiques environnementales au plus haut niveau" et permettra de "placer l'environnement sur un même pied d'égalité que les questions liées à la paix, la sécurité, la finance, le commerce ou la santé".

L'UNEA, qui se réunira ensuite tout les deux ans, doit aborder à Nairobi des questions telles que la criminalité liée aux espèces sauvages, le braconnage ou la réforme des subventions aux combustibles fossiles.

Le projet "Recycled Island" du cabinet WHIM, propose de créer une île avec les millions de tonnes de déchets plastiques
Le projet "Recycled Island" du cabinet WHIM, propose de créer une île avec les millions de tonnes de déchets plastiques

Rédigé par () le Lundi 23 Juin 2014 à 05:29 | Lu 481 fois






1.Posté par foxtrotcharlie le 23/06/2014 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour naviguer régulièrement dans les eaux polynésiennes depuis des années, que ce soit dans le lagon ou jusqu à plus de 50 nautiques de côtes, il me semble évident que ce sujet nous concerne au premier plan : l'ignorance, la bêtise et l'incivisme de nombre de nos concitoyens se mesure à l'aune du nombre de bouteilles, de sac en plastique, de boîtes en aluminium à la dérive et ce qui est inquiétant, c'est l'allure à laquelle ces flux progressent.

Il est urgent que les pouvoirs publics (tourisme, environnement, justice, forces de l'ordre), le privé (importateurs distributeurs et producteurs de ces contenants), sans omettre les associations sportives (cf. les courses de va'a et leur cortège de bouteilles à la mer !) soient sérieusement impliqués à résoudre les causes de ce désastre ...

2.Posté par warrior le 23/06/2014 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sans montrer du doigt qui que ce soit, il revient à tous, nous habitants de la planète, à faire en sorte de respecter notre environnement en vue de laisser à la génération future, une planète saine!

3.Posté par foxtrotcharlie le 23/06/2014 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben justement si, il faut montrer du doigt (mais ce n'est pas le doigt qu'il faut regarder ...) ! sinon personne n'est concerné ...

4.Posté par xxl le 23/06/2014 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour le désastre existant (les océans plastique) ils existent des solutions, elles sont très onéreuses soit mais je crois que si les pays se conduisaient en responsables et qu'ils mettent tous la main au portefeuille, l'élimination des 8/10 de ces déchets ne serait pas une utopie.
La suite allant de soit, tout pollueur pris devra payer et très cher que ce soit un pays, une entreprise ou un particulier. Si nous voulons que nos descendants voient un jour de leurs yeux ce qu'est un poisson ou un crabe vivant.
Quand nous voyons les amendes ridicules qui sont mises aux contrevenants, ce n'est pas demain que cela changera.

5.Posté par Tehei le 23/06/2014 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

parfois , il y a plus de platique dans l'emballage que le produit lui-même , alors , si on laissait nos emballages aux commerçants ,hein ???? Et si les commerçants , en colère ,renvoyaient les emballages, que nous leurs avons "gracieusement" laissés , aux fournisseurs , qui , fou de rage , les fournisseurs expédieraient les emballages laissés gracieusement par les clients aux commerçants .. aux fabricants , hein , vous me suivez et puis là , les fabricants renvoient les emballages des clients envoyés aux commerçants qui les ont expédiés aux fabricants qui , oui qui , les envoient aux industriels pétro-chimique qui nous envahissent de PLASTIQUE DE M..... §

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 07:33 La mer vengeresse dévore l'Albanie

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies