Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Les concessions EDT en voie de prolongation dans dix communes des îles



Dix communes des îles seront concernées par le renouvellement de la concession EDT l’année prochaine. Il s’agit de Moorea, Huahine, Taputapuatea, Tumara’a, Taha’a, Rangiroa, Rurutu, Ua Pou, Hiva Oa et Nuku Hiva.
Dix communes des îles seront concernées par le renouvellement de la concession EDT l’année prochaine. Il s’agit de Moorea, Huahine, Taputapuatea, Tumara’a, Taha’a, Rangiroa, Rurutu, Ua Pou, Hiva Oa et Nuku Hiva.
PAPEETE, le 11 juin 2019. Le contrat de concession de distribution publique d’énergie électrique entre EDT et les communes arrive à échéance dans 10 communes des îles en 2020. Pour préparer la nouvelle concession, les maires attendent d’en savoir plus sur le projet de loi de Pays permettant la péréquation du prix de l’électricité entre toutes les îles et s’entourent de cabinet spécialisé pour établir leurs cahiers des charges.


Le contrat de concession de distribution publique d’énergie électrique touche à sa fin en septembre 2020 entre EDT et dix communes des îles. Il s’agit de Moorea, Huahine, Taputapuatea, Tumara’a, Taha’a, Rangiroa, Rurutu, Ua Pou, Hiva Oa et Nuku Hiva. Les communes, que nous avons contactées, vont toutes demander le prolongement de cette concession pour un an. Elles ont décidé de lancer un appel d’offres pour qu’un cabinet spécialisé s’occupe de réaliser un audit et d’établir un cahier des charges auxquels les candidats à la concession devront répondre.

« J’ai fait une demande à EDT pour repousser la concession d’un an pour qu’elle s’achève en septembre 2021 », explique Benoit Kautai, maire de Nuku Hiva. « Un bureau d‘audit nous conseillera pour la nouvelle concession. »

Les communes souhaitent intégrer davantage les énergies renouvelables. « L’objectif pour la prochaine concession sera d’avoir un maximum d’énergie renouvelable », note Benoit Kautai. « Le bureau d‘études déterminera à quelle échéance ce pourcentage devra être atteint. Pour Nuku Hiva, il y a la possibilité, que ce soit en solaire ou en hydroélectricité, d’avoir plus d‘énergie renouvelable. Il y a eu des projets dernièrement, dont un de biomasse notamment. Tout ça va être discuté et inscrit dans la prochaine convention. »

Un texte annoncé par le Pays pour 2018…
Si certaines communes ont déjà entamé la procédure, d’autres n’en sont qu’au début de la réflexion et attendent que le Pays se positionne. En mai, Tea Frogier, ministre en charge de l’énergie, a assuré que le gouvernement allait déposer un projet de loi sur la péréquation tarifaire de l’électricité lors de la prochaine session budgétaire. Cette annonce s’est faite alors qu’Edouard Fritch avait indiqué lui-même en septembre 2018 dans son discours d’ouverture de la session budgétaire : « Nous finalisons un projet de loi de Pays permettant la péréquation du prix de l’électricité entre toutes les îles. Ce projet sera également présenté à l’Assemblée avant la fin de l’année ». Ce qui n’a pas été fait.

Le Tavini Huira’atira dénonce ce retard dans le calendrier. En mai, pour la troisième fois, la proposition de loi du Pays rédigée par Tina Cross, instituant un dispositif de solidarité et de péréquation dans le domaine de l’électricité, a été retiré de l’ordre du jour de la commission de l’énergie. « Comment voulez-vous qu’une démarche d’ouverture à la concurrence puisse sereinement se mettre en place si on attend fin 2019 pour voter ce texte ? », interpelle la représentante à l’assemblée. « J’ai l’impression que notre gouvernement n’est pas du tout prêt à mettre en place le plus tôt possible cette péréquation des tarifs de l’électricité alors que c’est urgent. J’ai la mauvaise impression que le gouvernement est en train de faire un remake du renouvellement de la concession de Secosud.»

Les maires restent en attente des nouvelles règles pour avancer dans leur procédure : « On a attendu des éléments. On nous a informés que le Pays est en réflexion d’une loi du Pays. On voulait voir le contenu de cette loi », poursuit Benoit Kautai. A Rurutu, aussi on regarde du côté de Papeete. « J’attends la position du Pays. On est quand même une dizaine de communes concernées, ce serait bien qu’on travaille avec le Pays», souligne le tavana Frédéric Riveta.
Sollicité sur ce sujet, le gouvernement n’a pas souhaité répondre à nos questions. « Les concessions sont en fait attribuées par les communes et cela relève donc des seules communes et pas du gouvernement », nous a-t-on répondu. Les mairies ont décidé de se serrer les coudes et d’échanger entre elles. Des agents de Rangiroa vont ainsi aller à la rencontre de la mairie de Moorea dans quelques semaines. « Avec la Communauté de Communes des Îles Marquises (Codim), on envisage d’engager avant la fin de l’année un ingénieur en énergie pour nous accompagner dans cette fin de concession et préparer la prochaine », explique de son côté Benoit Kautai. A Hiva Oa, le maire, Etienne Tehaamoana, souligne : « La concession aux Marquises est déficitaire. On a les mêmes tarifs sur Tahiti car il y a cette péréquation, il ne faut pas que la population paye que plus cher que les autres. Il y a un investissement très important derrière pour le réseau, les groupes… Je veux la garantie de la gestion et de l’exploitation. Je sais qu’EDT investit beaucoup dans nos îles ».

Le renouvellement de la concession tombe la même année que les élections municipales. Les dates exactes des municipales de 2020 (1er et second tours) ne sont pas encore connues. Elles seront officiellement fixées dans le courant de l'année 2019. A priori, elle devrait avoir lieu fin mars, comme les précédentes municipales. Tous les maires insistent de manière unanime : le report de la concession « n’a rien à voir avec les élections ».




 

Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 11 Juin 2019 à 17:05 | Lu 1414 fois

Tags : ELECTRICITE





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Août 2019 - 21:32 Les grévistes veulent durcir le mouvement

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués