Tahiti Infos

Les cas d'Omicron en Polynésie confirmés "à 100%"


Tahiti, le 27 décembre 2021 – Réparé ce week-end, le séquenceur de l'Institut Louis Malardé a permis de confirmer "à 100%" que les variants non Delta identifiés depuis plusieurs jours chez des voyageurs entrant en Polynésie étaient des variants "Omicron".
 
L'information ne faisait que peu de doutes, mais elle a été confirmée officiellement ce week-end par les chercheurs de l'Institut Louis Malardé (ILM) à Papeete. Les variants non Delta identifiés depuis plusieurs jours chez des voyageurs arrivant au fenua sont bien des variant "Omicron", dont la vitesse de propagation alarme aujourd'hui la plupart des Pays du monde.
 
C'est le séquenceur de l'ILM qui a permis ce week-end de confirmer cette découverte "à 100%", confirme-t-on du côté de Malardé. La première découverte de quatre cas de variants non identifiés, annoncée le 15 décembre dernier, avait déjà mis en alerte les chercheurs. Mais le séquenceur de l'institut était à l'époque tombé en panne, rendant impossible l'identification exacte du génome de ces variants dépistés lors du test réalisé à l'aéroport de Tahiti-Faa'a. "On connaissait néanmoins les mutations spécifiques du virus", explique-t-on à l'ILM. "Même sans avoir le génome, on avait recherché et identifié des mutations qui n'étaient pas propres au Delta mais à Omicron". C'est pour cette raison que les autorités sanitaires avaient jusqu'ici la quasi-certitude que les variants identifiés étaient Omicron, mais sans pouvoir le confirmer officiellement.
 
Depuis ce week-end, la pièce défectueuse du séquenceur a été reçue, installée et testée. Et l'appareil a enfin pu confirmer pleinement le génome d'Omicron dans la désormais quarantaine d'échantillons recueillies à l'aéroport. Et dont le nombre continue désormais d'affluer sur chaque vol, confirmaient lundi les autorités sanitaires du Pays.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 27 Décembre 2021 à 17:05 | Lu 5342 fois