Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Les anti-inflammatoires réduisent l'efficacité des antidépresseurs



Les anti-inflammatoires réduisent l'efficacité des antidépresseurs
WASHINGTON, 25 avril 2011 (AFP) - Les anti-inflammatoires tels que l'aspirine ou l'Advil réduisent l'efficacité des antidépresseurs les plus souvent prescrits comme le Prozac, selon une étude publiée lundi aux Etats-Unis.

Ces résultats "surprenants" pourraient expliquer pourquoi autant de personnes traitées avec des antidépresseurs à base de fluoxétine ne réagissent pas aux traitements, relèvent les auteurs de ces travaux parus dans les Annales de l'académie nationale américaine des sciences (PNAS) datées du 25-29 avril.

Une recherche menée d'abord sur des souris traitées avec des antidépresseurs et des anti-inflammtoires a montré que les animaux étaient nettement moins sensibles aux traitements contre la dépression et l'anxiété que ceux à qui ont avaient uniquement prescrit des antidépresseurs.

Les réponses comportementales aux antidépresseurs "ont été inhibées par la combinaison de ces traitements à des anti-inflammatoires" et ces effets ont été confirmés dans des populations humaines, indiquent les docteurs Paul Greengard et Jennifer Warner-Schmidt, du Fisher Center pour la recherche sur la maladie d'Alzheimer à la Rockefeller University de New York et co-auteurs de cette communication.

La différence dans l'efficacité des antidépresseurs chez les patients ne prenant pas d'anti-inflammatoires est "plutôt spectaculaire", selon ces chercheurs précisant que 54% ont bien répondu à ces traitements.

Mais ce taux de réussite tombe à environ 40% chez les dépressifs traités avec des anti-inflammatoires en plus des antidépresseurs.

"Le mécanisme responsable des effets minimisant l'efficacité des antidépresseurs n'est pas clair", note le Dr Warner-Schmid.

Selon elle, "les résultats de cette recherche pourraient avoir d'importantes implications pour le traitement des dépressifs étant donné les taux très élevés de résistance à ces antidépresseurs chez les déprimés".

Le Prozac, un neuromédiateur cérébral, augmente la concentration de sérotonine dans les neurones. Cette substance, un acide aminé joue un rôle clé dans la régulation de l'humeur.

js/rap/bar

Rédigé par AFP le Lundi 25 Avril 2011 à 10:55 | Lu 275 fois




Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies


















ranktrackr.net