Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les aides à l'accès aux soins ont bénéficié en 2014 à plus de 6 millions de personnes



Paris, France | AFP | mercredi 06/05/2015 - Le nombre de bénéficiaires des aides à l'accès aux soins (CMU-C et ACS) a continué de croître en 2014 pour dépasser les six millions de personnes, malgré un niveau encore important de personnes éligibles qui n'en font pas la demande, selon un rapport publié mercredi.

Le rapport d'activité du Fonds CMU confirme des premières données déjà diffusées le mois dernier: 5,2 millions de personnes (+6,3%) bénéficiaient fin 2014 de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), qui permet de se faire soigner gratuitement en cas de faibles revenus.

Quant à l'aide à la complémentaire santé (ACS), coup de pouce financier pour accéder à une complémentaire, attribué sous condition de ressources, elle a bénéficié à 1,2 million de personnes (+3,9%).

La progression des bénéficiaires des deux aides "ne traduit pas seulement l'impact de la situation économique, mais bien l'effet des mesures prises par le gouvernement pour étendre ces aides", a réagi la ministre de la Santé, Marisol Touraine, dans un communiqué.

Selon des estimations du Fonds CMU, avec le relèvement en juillet 2013 des plafonds d'attribution, 300.000 personnes supplémentaires pourraient être concernées par la CMU-C et 370.000 par l'ACS.

La hausse s'explique aussi par la persistance de "la crise économique et de la précarité sociale", selon le Fonds CMU.

Mais le nombre de bénéficiaires pourrait être encore plus élevé si toutes les personnes éligibles à ces aides en faisaient la demande. Selon le rapport, le taux de recours était évalué "entre 60 et 72%" pour la CMU-C en 2013, "entre 28% et 41%" seulement pour l'ACS.

Les bénéficiaires de la CMU-C sont proportionnellement plus nombreux dans les départements d'outre-mer (32% de la population) qu'en métropole (7% de la population). En métropole, les départements les plus concernés sont situés dans le nord, le sud-est et en région parisienne.

La population des bénéficiaires est jeune et plutôt féminine: 44% ont moins de 20 ans et 57% des bénéficiaires de plus de 20 ans sont des femmes.

Le profil de ceux qui relèvent de l'ACS est différent : ils sont plus âgés (35% ont plus de 60 ans), les femmes sont également plus nombreuses (61%). Le Fonds CMU note que la proportion des femmes augmente sensiblement avec l'âge.

La dépense totale pour la CMU-C a atteint en 2014 un peu plus de 2 milliards d'euros et pour l'ACS 275 millions.

La CMU complémentaire offre la prise en charge de la part complémentaire des dépenses de santé. Elle est attribuée sous condition de ressources et aux personnes résidant de façon stable et régulière en France. Les bénéficiaires disposent du tiers payant.

L'ACS est une aide financière au paiement d'une complémentaire santé. Elle s'adresse aux personnes dont les ressources dépassent de moins de 35% le plafond d'attribution de la CMU-C. A partir du 1er juillet, les bénéficiaires seront totalement dispensés d'avance de frais.

Rédigé par () le Jeudi 7 Mai 2015 à 05:13 | Lu 142 fois





Dans la même rubrique :
< >

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies