Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Les Toa Aito prennent de l'avance



Après trois mois d'arrêt, les Toa Aito étaient ravis de retrouver les terrains. Le groupe de 30 joueurs retenus par Samuel Garcia sera en stage de préparation jusqu'à la fin juillet.
Après trois mois d'arrêt, les Toa Aito étaient ravis de retrouver les terrains. Le groupe de 30 joueurs retenus par Samuel Garcia sera en stage de préparation jusqu'à la fin juillet.
Tahiti, le 9 juin 2020 - Les Toa Aito, la sélection masculine de football, ont débuté lundi leur stage de préparation en vue des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Les premiers matchs ne devraient pas se tenir avant mars prochain, "mais ces sept semaines de stage vont nous permettre de gagner du temps sur notre projet de jeu", indique Samuel Garcia, le sélectionneur. 

Si les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ne reprendront pas le chemin des terrains, les Toa Aito, sélection masculine de football, ont de leur côté débuté lundi leur stage de préparation en vue des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, qui se tiendra au Qatar. 

Les hommes de Samuel Garcia se réuniront quatre fois par semaine jusqu'à la fin du mois de juillet pour se préparer, même si pour le moment la Fifa n'a communiqué aucune date quant à la tenue de ces rencontres. Mais a priori, selon la Fédération tahitienne de football (FTF), ces matchs devraient se tenir en mars 2021. 

Préparation physique et projet de jeu

Samuel Garcia, sélectionneur des Toa Aito.
Samuel Garcia, sélectionneur des Toa Aito.
échéances cruciales. "On va profiter de ces rassemblements pour travailler sur notre projet de jeu. On a quasiment un mois et demi pour vraiment apprendre à se connaitre. Dans le même temps, on va tâcher de remettre en route tous les gars. Certains ont déjà repris l'entraînement, mais pour d'autre c'est la reprise", explique Samuel Garcia. 

Pour l'alchimie qu'il souhaite créer au sein de son groupe, le sélectionneur des Toa Aito, qui est également entraîneur de l'AS Vénus, s'appuiera certainement sur les dix joueurs (sur 30) issus de son club de Mahina. Les cadres de l'équipe sont tous présents à l'image de Teonui Tehau, Tamatoa Tetauira, de Marama Amau ou encore Kevin Barbe. Le milieu de terrain Yann Pennequin Lebras les rejoint également pour la première fois en sélection. 

Le reste du groupe est issu des clubs de  l'AS Dragon, de l'AS Manu Ura, de l'AS TAC, de l'AS Tiare Tahiti ou encore sont des joueurs évoluant en métropole comme Terai Bremond, milieu de terrain du Toulouse FC. Pour l'AS Pirae, leader de Ligue 1 avant l'arrêt du championnat et sacré champion cette saison, seuls trois joueurs participent à ce stage.  

"Ils savent pour la plupart comment j'aime jouer, qu'est-ce-que j'attends d'eux et comment j'évolue tactiquement. Par exemple, dans quelles conditions on va jouer « bloc haut », ou dans quelles conditions on va jouer « bloc bas ». On va travailler également sur nos coups de pieds arrêtés. Ces sept semaines de stage vont nous permettre de gagner du temps, comme je l'ai dit, sur notre projet de jeu et d'intégrer les jeunes à l'équipe", indique Samuel Garcia.

Du côté des joueurs retenus, ce stage de préparation tombe à pic après quasiment trois mois d'arrêt. Même si depuis trois semaines les joueurs de Vénus ont repris les entraînements. "On organisait aussi, tous les vendredis dans notre stade de Mahina, des matchs contre des joueurs de toutes les équipes de Tahiti. Évidemment, tous les joueurs et même moi en tant qu'entraîneur, on avait hâte de retrouver le ballon et le terrain", se réjouit le sélectionneur des Toa Aito.

"Reprendre les entraînements avec les copains, c'est super. Cela fait trois mois que l'on attend ça. On a de grosses échéances à préparer et ce stage va nous permettre de prendre de l'avance sur les autres équipes", poursuit le capitaine de l'équipe, Teonui Tehau.

Prendre de l'avance sur nos rivaux calédoniens ou néo-zélandais ne serait évidemment pas de trop pour nos Toa Aito.   


Comment arriver au Qatar ?

Les éliminatoires de la zone Océanie pour les phases finales d'une Coupe du monde concernent onze sélections nationales : Tahiti, la Nouvelle-Calédonie, la Nouvelle-Zélande, les Îles Cook, Fidji, la Papouasie Nouvelle-Guinée, les Îles Salomon, Tonga, Samoa, les Samoa américaines et le Vanuatu.

Généralement, un tirage aux sorts permet de déterminer deux groupes. À l'issue de ces phases de groupe, des demi-finales sont disputées entre les premiers et les deuxièmes de chaque poule. La sélection victorieuse de ce tournoi doit ensuite disputer un match de barrage contre une équipe issue d'une confédération. Par exemple, pour la Coupe du monde 2018, la Nouvelle-Zélande, victorieuse du tournoi en Océanie, a joué son match de barrage face au Pérou qui est affiliée à la CONMEBOL, la Confédération sud-américaine de football.

Pour le moment, aucune sélection tahitienne n'a réussi à valider son ticket pour les phases finales d'une Coupe du monde.

Rédigé par Désiré Teivao le Mardi 9 Juin 2020 à 15:55 | Lu 983 fois






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Janvier 2021 - 05:00 Le blues des sportifs polynésiens

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video du moment | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives Tahiti Infos | Archives Les Nouvelles | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | La météo des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti