Tahiti Infos

Les Tama 'Ura s'inclinent aux tirs au but face à la Calédonie et ratent le Mondial U-17


L'attaquant des Tama 'Ura, Titouan Guillemant, a inscrit le but de l'égalisation à la demi-heure de jeu face à la Calédonie. (photo : OFC Media)
L'attaquant des Tama 'Ura, Titouan Guillemant, a inscrit le but de l'égalisation à la demi-heure de jeu face à la Calédonie. (photo : OFC Media)
Tahiti, le 24 janvier 2023 - Les Tama 'Ura se sont inclinés, mardi, à Fidji face à la Nouvelle-Calédonie en demi-finale du tournoi U-17 de l'OFC. Si les espoirs tahitiens ont résisté à une solide équipe du Caillou, ils ont ensuite craqué lors de la séance de tirs au but. Grâce à ce succès, les joueurs Calédoniens valident leur ticket pour la prochaine Coupe du monde U-17. 

Les Tama 'Ura avaient rendez-vous, ce mardi, avec leur destin. Au HFC Bank Stadium de Suva, à Fidji, les espoirs tahitiens étaient opposés à leurs rivaux calédoniens en demi-finale du tournoi U-17 de l'OFC. En jeu pour les deux équipes : un ticket pour la prochaine Coupe du monde de football U-17, organisée au Pérou en novembre prochain. 

Si les coéquipiers de Hitimoana Teuira ont souffert tout au long de la rencontre, ils ont fait preuve également de beaucoup de résilience, notamment le gardien, Argan Clodic-Boucher, auteur de plusieurs arrêts décisifs, avant de finalement craquer lors de la séance de tir au but (3 TAB à 2). 

Les Calédoniens dominent en première période

Les 45 premières minutes ont été pénibles pour les jeunes protégés du sélectionneur Raiarii Golhen. Dominés sur le plan physique et technique, les Tahitiens ont énormément subi dans le premier acte. Logiquement, les joueurs du Caillou ont ouvert la marque sur un coup-franc vicieux de Nolhann Alebate, qui a profité au passage d'une défense tahitienne trop attentiste (1-0, 14e). 

Totalement libérés et en confiance, les espoirs calédoniens n'étaient pas loin de doubler la marque dans les minutes qui ont suivies. D'abord sur une frappe de 40 mètres de Grégory Diko (19e), puis sur une nouvelle tentative lointaine d'Anthony Levy (23e), mais le premier s'est heurté au portier des Tama 'Ura, Argan Clodic-Boucher, et le second a manqué le cadre de peu. 

Signe de la fébrilité tahitienne, Raiarii Golhen procédait à son premier changement avant la demi-heure de jeu, en faisant rentrer Tiahiti Colombani, très en vue lors des derniers matchs, à la place de Dylan Hutia. Un changement semble-t-il bénéfique car dans la foulée, Titouan Guillemant égalisait pour Tahiti (1-1, 30e). Le jeune attaquant de Tefana a profité d'une ouverture de son capitaine Hitimoana Teuira et d'une mauvaise intervention de la défense calédonienne pour inscrire son 5e but de la compétition. Et à la pause, les espoirs tahitiens s'en sortaient déjà très bien au vu de la physionomie de cette première période.

Argan Clodic-Boucher décisif pour les Tama 'Ura

Au retour des vestiaires, les Calédoniens allaient laisser la maitrise du jeu aux Tahitiens, pour mieux procéder en contre. Une parfaite illustration à l'heure de jeu lors que Nolhann Alebate, intenable tout au long de la rencontre, partait de sa moitié de terrain balle au pied avant de servir son partenaire Jean-Yves Saiko, fauché dans la surface par Eden Cadousteau. Le point de pénalty était logiquement indiqué par l'arbitre. Sauf que le capitaine calédonien, Joseph Hnaissilin, s'est heurté deux fois à Argan Clodic-Boucher. Le gardien des Tama 'Ura qui allait de nouveau se montrer décisif dans le dernier quart d'heure face à Jythrim Upa (72e).  Plus rien ensuite pour les deux sélections, avec beaucoup de déchets de part et d'autre dans les dernières minutes.

Le sort de la rencontre allait donc se décider lors de la séance de tirs. Les deux premiers tireurs, Eden Cadousteau pour Tahiti et Wadria Hanye pour la Calédonie, allaient manquer le cadre. Puis Titouan Guillemant a donné un premier avantage aux Tama 'Ura. Nolhann Alebate lui a répondu, suivi ensuite par Kanoa Barsinas qui permettait aux espoirs tahitiens de rester en tête. Grégory Diko remettait dans la foulée les deux équipes à égalité. Hikutini Tamarii ratait lui sa tentative et derrière Jean-Yves Saiko permettait à la Calédonie de repasser en tête. Le capitaine tahitien, Hitimoana Teuira s'est ensuite présenté. Le jeune joueur de Vénus s'est raté face au gardien, ce qui envoyait la Nouvelle-Calédonie au Mondial péruvien. Cruelle désillusion donc pour les jeunes joueurs tahitiens. 

Rédigé par Désiré Teivao le Mardi 24 Janvier 2023 à 20:35 | Lu 929 fois