Tahiti Infos

Les Palaos sanctuarisent leur océan


Ilôts rocheux des Palaos-cc Matt Rand, The Pew Charitable Trusts
Ilôts rocheux des Palaos-cc Matt Rand, The Pew Charitable Trusts
MELEKEOK, le 24 octobre 2015 - La petite république des Palaos en Micronésie va transformer la plus grande partie de son bout d'océan en aire marine protégée, réservant un petit espace à la pêche locale. Les flottes étrangères devront plier bagages dès 2020.

"C’est un jour historique pour les Palaos, démontrant qu’un petit état insulaire du Pacifique peut avoir une grande influence sur l’océan mondial" s'est enorgueilli Tommy E. Remengesau Jr., le président du petit pays micronésien, alors qu'il signait la création d'un immense sanctuaire marin de 500 000 km2 dans la zone économique exclusive de son pays de 21 000 habitants.

Les Palaos avaient déjà créé le premier sanctuaire de requins au monde en 2009 (la Polynésie autorisait encore la pêche au mako…) et a inscrit la défense absolue de son environnement dans sa constitution dès son indépendance des États-Unis en 1994. Cette nouvelle action en faveur de l'environnement est donc une suite logique, et le pays espère bien que cette empreinte écolo deviendra un vrai atout économique. Surtout pour le tourisme, le plus gros secteur de sa petite économie avec 141 000 visiteurs l'année dernière (+34% en un an, multiplié par trois depuis 2000). Les espèces emblématiques déjà protégées verront leurs écosystèmes préservés, et multiplier la possibilité d'observer mammifères marins, raies et requins ne pourra qu'augmenter la (très bonne) réputation de la destination. La création du sanctuaire va aussi progressivement mettre fin aux licences accordées aux navires de pêche étrangers, sur les cinq ans à venir.

Des flottilles asiatiques accusées d'handicaper la pêche côtière des habitants, et dont le départ ne sera pas regretté : selon l'association Pew, 7000 habitants ont signé une lettre de soutien au projet qui était porté par le Rubekul Belau (le conseil des chefs) et les représentants politiques, économiques et touristiques de l'archipel.

En pratique, le sanctuaire comprend une réserve marine hautement protégée interdite à toute extraction de pêche ou minière sur 80% de la ZEE des Palaos. Dans les 20% restant, une zone de pêche côtière de 12 miles nautiques (22 km) autour des îles habitées et une zone de pêche domestique sont conservées. Ce sanctuaire sera la 6ème plus grande réserve marine du monde.



Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Samedi 24 Octobre 2015 à 08:50 | Lu 1561 fois