Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Les Palaos sanctuarisent leur océan



Ilôts rocheux des Palaos-cc Matt Rand, The Pew Charitable Trusts
Ilôts rocheux des Palaos-cc Matt Rand, The Pew Charitable Trusts
MELEKEOK, le 24 octobre 2015 - La petite république des Palaos en Micronésie va transformer la plus grande partie de son bout d'océan en aire marine protégée, réservant un petit espace à la pêche locale. Les flottes étrangères devront plier bagages dès 2020.

"C’est un jour historique pour les Palaos, démontrant qu’un petit état insulaire du Pacifique peut avoir une grande influence sur l’océan mondial" s'est enorgueilli Tommy E. Remengesau Jr., le président du petit pays micronésien, alors qu'il signait la création d'un immense sanctuaire marin de 500 000 km2 dans la zone économique exclusive de son pays de 21 000 habitants.

Les Palaos avaient déjà créé le premier sanctuaire de requins au monde en 2009 (la Polynésie autorisait encore la pêche au mako…) et a inscrit la défense absolue de son environnement dans sa constitution dès son indépendance des États-Unis en 1994. Cette nouvelle action en faveur de l'environnement est donc une suite logique, et le pays espère bien que cette empreinte écolo deviendra un vrai atout économique. Surtout pour le tourisme, le plus gros secteur de sa petite économie avec 141 000 visiteurs l'année dernière (+34% en un an, multiplié par trois depuis 2000). Les espèces emblématiques déjà protégées verront leurs écosystèmes préservés, et multiplier la possibilité d'observer mammifères marins, raies et requins ne pourra qu'augmenter la (très bonne) réputation de la destination. La création du sanctuaire va aussi progressivement mettre fin aux licences accordées aux navires de pêche étrangers, sur les cinq ans à venir.

Des flottilles asiatiques accusées d'handicaper la pêche côtière des habitants, et dont le départ ne sera pas regretté : selon l'association Pew, 7000 habitants ont signé une lettre de soutien au projet qui était porté par le Rubekul Belau (le conseil des chefs) et les représentants politiques, économiques et touristiques de l'archipel.

En pratique, le sanctuaire comprend une réserve marine hautement protégée interdite à toute extraction de pêche ou minière sur 80% de la ZEE des Palaos. Dans les 20% restant, une zone de pêche côtière de 12 miles nautiques (22 km) autour des îles habitées et une zone de pêche domestique sont conservées. Ce sanctuaire sera la 6ème plus grande réserve marine du monde.



Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Samedi 24 Octobre 2015 à 08:50 | Lu 1395 fois







1.Posté par cicero bernard le 24/10/2015 21:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Finalement , on voit apparaitre ici et là , dans le Monde ,des gens sensés , qui prennent des décisions courageuses face aux grands pays destructeurs de ce qui n'est pas à eux , pour leur seul profit , au mépris des lois et de la sauvegarde des populations autochtones, ces grands pays du continent asiatique , sont de véritables rouleaux compresseurs, ils écrasent , détruisent , vident les réserves , ne laissent pas la planète respirer et puis s'"en vont , donc "chapeau" au Président de ce tout petit pays, La Micronésie , paradis terrestre et qui le restera...peut être que ce chef d'Etat accepterait de nous aider en donnant des leçons d'écologie à nos peuples nordiques qui se disent "ECOLOGIQUES" et détruisent allègrement la vie marine , en massacrant pour le plaisir de tuer , baleines , et autres cétacés , aidés en cela par les japonais qui eux aussi se disent "civilisés" et qui se moquent allègrement des tribunaux internationaux ....des voyous sanguinaires !

Bernard Cicero

2.Posté par Bruno FABRE le 25/10/2015 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Préserver la beauté d'un des plus beaux pays du monde nécessite peu de moyens et génère une croissance touristique de 34% ( cette année ), alors qu'il en faut beaucoup pour l'enlaidir comme cela se fait sans aucun état d'âme ici tout en finançant lourdement des campagnes publicitaires " géniales" et des études aussi compliquées qu'opaques censées faire sortir ce Pays d'une croissance nulle depuis 40 ans, tout cela nous étant expliqué sur un ton des plus sérieux par les instances touristiques suprêêêmes qui nous promettent encore pire avec les milliards du Mahana beach et ceci assez curieusement avec la complicité de la classe politique dans son ensemble. Même plus un vert pour lever le doigt...
Merci quand même à Tahiti infos.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus